Médias : Hervé Mathoux sort du silence et calme Pierre Ménès
Ménès - Mathoux, divorce douloureuxCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MISE AU POINT

Médias : Hervé Mathoux sort du silence et calme Pierre Ménès

Hervé Mathoux a profité de la trêve pour répondre aux attaques de Pierre Ménès après son éviction de Canal+.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

«Je ne me voyais pas retravailler avec des gens qui m'ont tourné le dos au pire moment. J'ai trop de fierté, je n'aurais pas pu. Lui, il était là pour faire le beau quand j'étais malade mais quand il a fallu sortir ses couilles, il n'y avait plus personne ». Attaqué dans les colonnes du Monde par son ancien comparse Pierre Ménès qui n'avait pas apprécié le peu de soutien au moment de son départ de Canal+, Hervé Mathoux est enfin sorti du silence.

« J'espère qu'il va se remettre en cause plutôt qu'accuser tout le monde... »

Sur France Info ce jeudi, le présentateur du Canal Football Club a remis les pendules à l'heure : «Tout le monde est capable de faire la différence entre soutenir quelqu’un frappé par la maladie, et soutenir quelqu’un mis en cause dans des comportements. Je comprends que Pierre soit déboussolé par ce qui lui arrive. Il a pris la foudre et on sait que dans notre monde médiatique, ça part très fort. Se répandre sur les réseaux sociaux, dans les médias… C’est pour ça que je ne lui en veux pas. Mais j'espère qu'il va se remettre en cause plutôt qu’accuser tout le monde à tort et à travers ».

Quant à savoir s'il aurait pu continuer à travailler avec Pierre Ménès au CFC après le scandale du documentaire de Marie Portolano, Hervé Mathoux botte en touche : «Ce n’était pas la question. À partir du moment où la chaîne l'a suspendu, on attendait de voir sur ce qui se passait ».

Mathoux, sa réponse à Ménès

Attaqué par Pierre Ménès qui l'a accusé d'avoir manqué de couilles lors de son éviction de Canal+, Hervé Mathoux a répondu sur France Info avec distance et dignité aux accusations de son ancien poil à gratter du Canal Football Club.