par julien.demets

Montpellier : Yanga-Mbiwa pour l’exemple

De retour en grâce après un début de saison compliqué, Mapou Yanga-Mbiwa passe sans doute ses derniers mois dans l’Hérault.

Mais le capitaine du MHSC ne se relâche pas pour autant.

Eliminé de toutes compétitions européennes, Montpellier va pouvoir se consacrer pleinement au championnat et à l’objectif de remonter au classement. Un objectif qui passe par un bon résultat à Lyon ce samedi (17h). Heureusement, les Héraultais pourront compter sur leur capitaine, Mapou Yanga-Mbiwa, en plein redressement après un début de saison compliqué. Qu’il joue sur un côté, dans l’axe de la défense ou même milieu défensif comme ce fut le cas face à Arsenal, Yanga-Mbiwa a recouvré son sens du sacrifice…Et montré à son club de coeur toute son implication.

Une clause libératoire dans son nouveau contrat

Alors que son contrat prenait fin au 30 juin 2013 et que les dirigeants milanais l’exhortaient à ne pas prolonger pour qu’il rejoigne le club lombard libre en fin de saison, le capitaine pailladin a rempilé pour deux ans. Une décision qui ne changera probablement pas grand-chose à son avenir puisque l’international français partira probablement en juin prochain. Désireux de ne pas se retrouver bloqué, Mapou a, selon nos informations, fait inclure une clause libératoire d’un montant raisonnable (6M€ ?) qui aura cours à compter de la fin de saison.

A.C.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur Mapou Yanga-Mbiwa dans But! National, actuellement en vente

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

De retour en grâce après un début de saison compliqué, Mapou Yanga-Mbiwa passe sans doute ses derniers mois dans l’Hérault.

julien.demets
Rédacteur
julien.demets

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.