FC Nantes : Antoine Kombouaré serait-il un bon choix ?

Le président du FC Nantes Waldemar Kita ferait-il un bon choix en confiant les rênes de l’équipe à Antoine Kombouaré ?

Alors que la piste menant à Christian Gourcuff a semble-t-il du plomb dans l’aile, le nom d’Antoine Kombouaré a resurgi parmi ceux des entraîneurs susceptibles de succéder à Michel Der Zakarian sur le banc du FC Nantes. L’actuel coach du RC Lens présente plusieurs atouts, mais sa nomination comporterait également une part de risques…

Kombouaré serait une bonne idée car…

C’est un authentique meneur d’hommes. On ne mesure peut-être pas l’ampleur de l’exploit que réalise Kombouaré à la tête des Sang et Or. Privé de recrues suite à la désertion de l’actionnaire Hafiz Mammadov, confronté aux décisions changeantes de la DNCG, puis aux démêlés judiciaires de son président Gervais Martel, l’ancien défenseur est parvenu à maintenir son effectif sous pression alors que tout aurait pu partir à vau-l’eau. À quatre journées du terme du championnat de L2, le RCL joue toujours la montée. Avec son discours paternel, ferme parfois, Kombouaré a montré un talent unique pour fédérer un groupe.

Il ferait jouer les jeunes. Sa carrière sur un banc, le technicien kanak l’a entamée avec la CFA du PSG. Autant dire que dès ses débuts, AK avait le profil d’un formateur. De Valenciennes au RC Lens, où l’interdiction de recruter l’a contraint à faire appel à des éléments issus de l’équipe réserve, ce pur produit de La Jonelière a toujours donné leur chance à des joueurs à peine sortis de l’adolescence, qu’il a aidés à progresser. Une compétence qui devrait plaire à Waldemar Kita, lequel ne cesse de réclamer à MDZ de puiser davantage dans le centre de formation nantais.

Kombouaré serait une mauvaise idée car…

Le jeu pourrait en pâtir. Du natif de Nouméa, on a l’image d’un coach chez qui les vertus de combat prennent le pas sur celles de jeu. Une réputation liée à son passé de joueur rugueux autant qu’à son passage à Valenciennes, une équipe qui luttait pour son maintien avec cœur, mais sans génie. Les deux saisons et demie de Kombouaré au PSG montrent toutefois qu’avec des joueurs de talent (Nenê, Hoarau, Pastore, Giuly…), celui-ci est capable de pratiquer un jeu plaisant. Problème, des créateurs, l’effectif nantais n’en possède pas beaucoup en l’état actuel. AK risquerait donc de revenir au « bloc-équipe » et aux duels. À quoi bon remplacer Der Zakarian par un clone ?

C’est une personnalité explosive. Certains s’inquiètent d’une éventuelle collaboration entre Gourcuff et Waldemar Kita. Que dire alors de celle qui pourrait associer le président du FC Nantes à Kombouaré ? Si le technicien breton passe pour quelqu’un de têtu, son homologue kanak est capable, lui, de sécher l’entraînement pendant trois semaines à l’entame de la saison 2014/15, faute pour la DNCG d’avoir validé le maintien du RC Lens. Sanguin, d’une droiture absolue, AK ne fait aucun compromis. On souhaite bonne chance à Kita s’il souhaite se mêler de ses choix…

Sylvain Opair avec JP

Supporters NANTAIS, votre APPLICATION 100% Canaris est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play