FC Nantes, ASSE, RC Lens, OM : la Ligue entérine deux mesures anti-coronavirus
par Mathias Merlo

FC Nantes, ASSE, RC Lens, OM : la Ligue entérine deux mesures anti-coronavirus

À l'instar du FC Nantes, plusieurs clubs ont été touchés par le Covid-19. La LFP a entériné deux protocoles destinés à protéger public et joueurs.

 

Toujours en circulation, le Covid-19 a tronqué la préparation de plusieurs clubs de Ligue 1 (FC Nantes, RC Strasbourg, Girondins...). À deux semaines de la reprise des championnats professionnels, la Ligue de Football Professionnel a décidé d'agir pour prévenir les risques.

Selon l'Equipe, lundi, le bureau de la LFP a entériné deux protocoles qui rentreront en action pour la reprise de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Ils seront envoyés aux clubs sous peu. Réuni pendant deux heures en visioconférence, l'instance a validé plusieurs usages.

Le premier concerne l'accueil du public dans les stades. Pour le moment, 5000 personnes pourront assister aux rencontres. Cette jauge pourrait être rehaussée sur la décision des préfets. À l'instar du FC Nantes, de l'OM, et d'autres cylindrées, plusieurs clubs effectueront une demande pour accueillir plus de personnes.

Dans un document de 33 pages, des obligations sanitaires et médicales sont référencées. Le port du masque sera obligatoire au sein des enceintes sportives, les gestes barrière comme le respect de la distanciation sociale seront scrutés de près.

Le second protocole porte sur le médical. Dans chaque équipe, un médecin vérifiera que les exigences de la LFP soient bien respectées. L'organigramme sportif et les joueurs devront se soumettre entre 96 et 72 heures avant un match à un test de dépistage du Covid-19.

Les jours de match, un examen clinique pour déceler d'éventuels symptômes du virus sera effectué. Un document devra être transmis au délégué du match. En cas de non-respect du protocole, l'équipe responsable de l'oubli pourrait avoir match perdu.

En cas de test positif, le protocole impose de mettre en quatorzaine la personne concernée. Tous les autres membres du club seront testés une nouvelle fois trois à quatre jours après le premier malade. C'est seulement sept jours plus tard que les joueurs négatifs pourront reprendre l'entraînement collectif. Le protocole sanitaire d'accueil du public a été validé par la cellule interministérielle de crise (CIC). Le retour du CIC concernant le protocole médical est attendu en fin de semaine.