FC Nantes : ce qui peut encore se passer lors de la 1ere phase du Mercato

true

Après avoir conclu rapidement les arrivées de Castelletto (Brest) et Chirivella (Liverpool), deux joueurs en fin de contrat, le FC Nantes est rentré dans une nouvelle phase de son mercato.

Crise du Covid-19 oblige, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 doivent composer avec un Mercato d’été 2020 coupé en deux. Depuis le 8 juin et jusqu’au 9 juillet, un premier marché à faible ouverture internationale est actif. Du 10 août au 5 octobre débutera l’autre période des transferts, celle qui intéresse tous les clubs vendeurs avec l’entrée en lice des Anglais, des Allemands, des Espagnols et des Italiens. Au FC Nantes, on n’a plus grand chose à espérer des cinq derniers jours de la phase 1.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Dans l’attente d’une ouverture pour les priorités ciblées

En effet, même s’il est convaincu de la nécessité de faire un grand attaquant, Waldemar Kita garde ses deniers pour un Mercato offrant plus de possibilités. Christian Gourcuff, qui pousse pour Roger Assalé (prêté par les Young Boys de Berne au CD Leganes), est lui aussi prêt à attendre. Cela explique le peu d’offres et le faible montant des prix évoqués (3 M€ pour Adolfo Gaich de San Lorenzo). Sur ce dossier, le FCN est en position d’attente.

Cela concerne également l’autre grand chantier de l’été (latéral polyvalent) où Nantes attend une opportunité pour se lancer. Pour ne citer que lui, Rafael (OL) entre dans sa dernière année de contrat et est ciblé mais les Gones ne le lâcheront pas avant la finale de Coupe de la Ligue et le match face à la Juve en Ligue des Champions. Un dossier renvoyé au 10 août dans le meilleur des cas.

Quelques départs possibles, pas d’offres pour le moment

Dans le sens des départs, Abdoulaye Touré n’est pas destiné au marché français. Même chose pour Kalifa Coulibaly, qui plait surtout en Turquie où le Mercato n’est pas encore ouvert. Si Moses Simon a vu son nom cité au Stade Rennais ou encore à l’OL, un départ du Nigérian n’est pas d’actualité. Ni dans l’esprit de Gourcuff, ni dans celui de Kita. Même chose pour Imran Louza qui pourrait faire l’objet d’offres … Mais pas avant septembre et l’entrée en scène des clubs de Série A. De toute façon, les Canaris ont les moyens de le retenir encore un an.

Des joueurs placés sur la liste des transferts, seuls les joueurs destinés au marché de Ligue 2 sont réellement susceptibles de voir leurs cas se décanter. On pense notamment au gardien Quentin Braat (22 ans), au latéral Wesley Moustache (21 ans) ou à Samuel Moutoussamy (23 ans). Pour l’instant, cela ne se bouscule pas au portillon. Pas plus que de côté de Molla Wagué (28 ans), pour qui une porte de sortie est cherchée (notamment en Belgique).

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008