FC Nantes : ces 3 légendes des Canaris condamnées trop vite chez les Bleus

Ancien buteur du FC Nantes, Patrice Loko s’appuie sur un exemple personnel pour ne pas condamner trop vite les attaquants de l’équipe de France.

Avec Antoine Griezmann, Alexandre Lacazette et Kylian Mbappé, l’équipe de France alignait samedi soir en Bulgarie (1-0) l’une des attaques les plus séduisantes d’Europe. Mais la vérité du terrain fut tout autre puisque les hommes de Didier Deschamps n’ont frappé qu’à une seule reprise en seconde période !

« Ça me rappelle un match que j’avais fait avec Nico et Pedros en sélection »

Interrogé par L’Équipe ce dimanche, Patrice Loko, ancien attaquant du FC Nantes, réclame toutefois un peu de temps avant de juger cette triplette. Et prend en exemple la façon dont le trio qu’il formait avec Nicolas Ouédec et Reynald Pedros a été condamné avant-même d’avoir pu faire ses preuves.

« Moi, ça ne m’inquiète pas du tout. On a de très bons joueurs devant. D’une certaine manière, ça me rappelle un match que j’avais fait avec Nico et Pedros en sélection contre je-ne-sais-plus-qui. On avait fait un match intéressant mais on n’avait fait 0-0 et tout le monde avait dit : ‘La triplette de Nantes, ça ne va pas, il manque un but.’ Bon, là, il en manque plusieurs (rires). La seule question qui se pose, c’est quelle est la ligne d’attaque la plus complémentaire ? Et c’est vrai que sur ce point, le mystère reste entier. »

Avec Ousmane Dembélé, Anthony Martial, Nabil Fekir, Olivier Giroud, Florian Thauvin ou encore Kingsley Coman, le sélectionneur tricolore n’a que l’embarras du choix.

Sylvain Opair