FC Nantes – Coronavirus et Mercato : les dossiers sensibles du 30 juin

true

Si la saison venait à s’étendre au delà du 30 juin 2020, il faudra trouver des solutions pour les joueurs en fin de contrat et en fin de prêt. Analyse de la situation au FC Nantes.

Alors que les clubs et les instances discutent afin de conclure toutes les saisons au 30 juin, il est possible que le calendrier soit obligé de s’étirer au delà de cette date pour boucler un exercice mis en pause par la pandémie de Covid-19. Forcément, la question qui se pose est de savoir comment gérer les joueurs en fin de contrat au 30 juin. L’idée d’une extension de bail de quelques semaines ou un mois est envisagée, comme celle de reporter le Mercato. Voici les dossiers que cela concerne au FC Nantes.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Le dossier Moses Simon incertain

Chez les Canaris, le bonheur a souvent été dans le prêt. Cela engendre aujourd’hui quelques cas sensibles et, si l’économie du FCN se retrouve chamboulé par la crise du coronavirus, cela pourrait avoir une vraie incidence sur certains choix. Pas pour Alban Lafont, dont le prêt s’étend sur deux saisons jusqu’en juin 2021, mais pour Christian Benavente et (surtout) Moses Simon. Officiellement, le FC Nantes s’est entendu pour une option d’achat à 5 M€ et souhaitait conserver le Nigérian. Waldemar Kita sera-t-il toujours en mesure de le faire ? Avant l’arrêt des compétitions, il manquait un but à Simon pour entériner définitivement son transfert de Levante. Pour Benavente, il est quasiment acquis que le Péruvien retournera au Pyramids FC (Egypte) à l’issue de la saison. Au 30 juin ou après ? L’incertitude demeure.

Concernant les fins de contrat, ils sont au nombre de trois… Et aucun n’est indispensable à Christian Gourcuff. Percy Prado (24 ans) et Josué Homawoo (22 ans) ont dépanné quand il y avait des blessés en début d’année mais ne seront pas forcément retenu au delà de cet été. Leur présence ne correspond d’ailleurs qu’à un besoin de complément. Il en est de même pour le slovène René Krhin (29 ans) dont le salaire pèse aussi plus lourd. Dans tous les cas, Nantes – s’il n’a plus rien à jouer sur les dernières journées – n’aura peut-être pas besoin d’eux…

Des prêts qui ont intérêt d’aller à terme

Du côté des prêtés vers l’extérieur, tous devraient pouvoir finir la saison dans leurs clubs sans trop de soucis. Maxime Dupé (Clermont) et Quentin Braat (Niort) jouent en Ligue 2 et souhaiteront finir la saison. Randal Kolo Muani prend de la confiance en National 1 à l’US Boulogne. Le FCN a tout intérêt à le laisser capitaliser de la confiance en prévision de la saison prochaine. Abou Ba (21 ans) n’entrait pas dans les plans immédiats et restera à l’Aris Salonique sauf si le club grec ne le souhaite pas…