par nicolas.breton

FC Nantes : et les Canaris s'écrasèrent en dix minutes...

Si certains téléspectateurs ont eu la mauvaise idée d'éteindre leur télévision après 45 minutes, le score du match en retard de la 29e journée de Ligue 2 entre Dijon et Nantes (3-1) doit leur sembler très surprenant.

À la pause, les choses semblaient en effet très bien embarquées pour les Nantais, qui menaient 1-0. L'attaquant vénézuélien Fernando Aristeguieta avait profité d'une passe en retrait mal assurée du défenseur dijonnais Cédric Varrault pour s'en aller battre Baptiste Reynet à la 17e minute.

Le festival Guerbert

Et là, le drame. Au retour des vestiaires, un DFCO transfiguré va en dix minutes tuer le suspense de la rencontre. C'est d'abord Thomas Guerbert qui, d'un centre-tir dévié et chanceux, a trompé Rémy Riou (48e). Deux minutes plus tard, un corner du même Guerbert a trouvé la tête de Zakaria Diallo, plus prompt qu'Ahmed Madouni (50e).

Guerbert a conclu son festival en envoyant une frappe des 20 mètres droit dans la lucarne de Riou (58e). L'entrée de Serge Gakpe à la place de Yoann Eudeline côté nantais pour tenter de revenir au score n'a rien changé au résultat final. Le coach nantais Michel Der Zakarian sera même exclu pour un geste d'humeur après une faute non sifflée à la 82e minute.

Sans Cichero, une défense aux abois

On peut aisément comprendre la colère du technicien. Les Canaris tenaient une occasion en or de prendre 9 points d'avance sur Caen, quatrième (avec un match en moins toutefois), et de se rapprocher ainsi de la Ligue 1. Le match nul concédé sur sa pelouse par Monaco contre Angers vendredi (2-2) avait également laissé la possibilité aux coéquipiers d'Olivier Veigneau de revenir à un point du leader.

La défense a montré des failles béantes. Ahmed Madouni, titulaire ce soir en l'absence d'un Gabriel Cichero suspendu, n'a pas marqué beaucoup de points, étant pris à défaut sur deux des trois buts de Dijon... À la décharge du FCN, il lui était difficile de poser son jeu sur une pelouse imbibée d'eau. Mais puisque tout allait décidément dans le mauvais sens ce soir, Vincent Bessat est sorti blessé au cours de la première mi-temps. Adrien Trébel l'a remplacé. On en saura sans doute davantage demain sur ce dont souffre le milieu de terrain.

Au final, Nantes n'a vraiment pas préparé de la meilleure des façons le choc de la 30e journée de L2 contre Monaco, le 30 mars prochain...