FC Nantes : Gourcuff a transmis un gros doute au vestiaire

true

En répétant inlassablement que le réalisme n’est pas le point fort des Canaris, l’entraîneur du FC Nantes Christian Gourcuff a transmis ses craintes à ses joueurs. 

Le FC Nantes a besoin d’un nouvel avant-centre ! De retour dans le onze de départ dimanche contre le Dijon FCO (1-0), Kalifa Coulibaly a été le moins bon joueur de son équipe. C’est même à sa sortie et le repositionnement dans l’axe de Moses Simon que les Canaris ont trouvé la faille par Ludovic Blas.

L’idée de recruter en attaque semble donc devenu une nécessité au FC Nantes tant Christian Gourcuff n’a de cesse de tacler ses attaquants sur leur manque de réalisme. « On reste nerveux tant qu’on ne concrétise pas nos occasions, a-t-il répété dans 20 Minutes. Dans les dernières minutes, c’est toujours le même scénario, l’adversaire jette ses dernières forces, et à 1-0 seulement, tout peut arriver. Après avoir autant dominé et s’être créé autant d’occasions, ça rend encore plus nerveux… »

Le vestiaire s’agace aussi du manque de réalisme

Nerveux, le vestiaire du FC Nantes commence à le devenir sur ce thème précis. « On le répète match après match, regrette Abdoulaye Touré. On travaille sur ça, mais on n’arrive pas à régler ce souci-là. Il faut être plus tueur. » Le capitaine des Canaris, auteur d’un bon retour dimanche, n’est pas le seul à s’agacer de ce manque de justesse dans le dernier geste. « Je préférerais qu’on ait plus de marge pour être plus tranquille en fin de match, admet aussi Dennis Appiah dans le quotidien gratuit. Notre progression passe par là, par marquer plusieurs buts et gagner avec plus d’un but d’écart. Mais, le foot, c’est marquer plus de buts que l’adversaire. »

 

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013