FC Nantes : la piste Walter Zenga a déjà du plomb dans l’aile

FC Nantes : la piste Walter Zenga a déjà du plomb dans l'aile

Comme le rappelle Gilles Favard, Waldemar Kita et Walter Zenga, cité parmi les pistes du FC Nantes sur le banc, ont eu un accrochage par le passé.

Si l’information était un peu passée inaperçue au moment de l’annonce des contacts avec Gennaro Gattuso, le FC Nantes envisageait aussi la possibilité de faire venir Walter Zenga (libre, 59 ans) pour remplacer Vahid Halilhodzic, démissionnaire. Gattuso ayant refusé le poste dans l’espoir de devenir le futur coach de l’Inter Miami en MLS, le « Corriere dello Sport » a relancé la piste Zenga mardi.

Il est cependant très peu probable que l’ancien gardien de but ne devienne l’entraîneur des Canaris. Même si Waldemar Kita cherche un coach de tempérament et que l’Italien en est un, il est peu probable que l’homme d’affaires franco-polonais fasse confiance à un entraîneur comme Zenga du fait du passif qu’ils entretiennent.

Zenga et Kita ont un contentieux

En effet, comme le rappelle justement Gilles Favard, l’ancien conseiller de « WK », Walter Zenga, coach d’Al-Nasr en 2012, avait témoigné contre le FCN face à la FIFA dans le litige Ismaël Bangoura. Un litige qui avait coûté cher aux Canaris et les avait privé de Mercato pendant un an.

En même temps, est-ce vraiment un mal pour Nantes de rater Walter Zenga ? En 20 ans sur le banc, l’ancien gardien a épuisé 17 clubs dans 8 pays différents (USA, Italie, Roumanie, Serbie, Turquie, Emirats, Arabie Saoudite et Angleterre) et son palmarès sur les banc est quasiment vierge. Cela fait un an que ce « mercenaire » du football italien n’a plus officié. Auparavant, il restait sur six mois du côté du Venise FC (alors en Série B).


Arnaud Carond