FC Nantes : les 5 choses à attendre du second Mercato
par Alexandre Corboz

FC Nantes : les 5 choses à attendre du second Mercato

Dans moins d'une semaine, le Mercato de Ligue 1 va ouvrir ses portes pour la deuxième fois. Le point sur ce qu'il peut se passer du côté du FC Nantes.

Trouver un goleador digne de ce nom

Ce n'est pas un secret : le FC Nantes (mais surtout Waldemar Kita) cherche un numéro 9 efficace et est prêt à mettre quelques moyens (entre 8 et 10 M€) s'il trouve la perle rare sur le marché. Mais les Canaris ont souhaité attendre l'ouverture du marché international pour pouvoir avancer sur certains profils. Notamment ceux évoluant en Espagne et qui n'avaient pas encore fini leur saison régulière. Pour l'heure, l'identité des pistes est assez confidentielle. Deux noms sont sortis : Roger Assalé (Young Boys de Berne, en fin de prêt à Leganes) voulu par Christian Gourcuff et Luis Suarez (Watford, en fin de prêt au Real Saragosse). Concernant le premier nommé, la cellule de recrutement freine. Pour le second, le tarif est élevé. Il n'est pas exclu que de nouvelles options s'ouvrent prochainement...

Dénicher le latéral polyvalent voulu par Christian Gourcuff

Avec Fabio, Dennis Appiah et Charles Traoré, Christian Gourcuff compte quand même quelques options dans les couloirs mais le Breton s'est retrouvé régulièrement en difficulté la saison passée avec les blessures et le manque d'alternatives. Désireux d'être plus serein sur ces postes essentiels, le technicien cherche donc à doubler à 100% les couloirs. Si possible sur un profil polyvalent à gauche et à droite. Pour l'heure, on entend surtout parler de Rafael (OL) mais le jumeau de Fabio est beaucoup trop cher en salaire (250 000€ brut par mois). Le FCN est à l'affût des opportunités.

Bien gérer le cas Abdoulaye Touré et sa succession

Capitaine des Canaris la saison passée, Abdoulaye Touré dispose d'un bon de sortie sous réserve qu'un club soit disposé à verser entre 10 et 15 M€. L'Angleterre a des vues sur lui. Ces derniers jours, des pistes se sont ouvertes en Italie du côté de Gênes. C'est lors du second Mercato, avec l'ouverture des emplettes dans les grands championnats, que son cas pourra se décanter. S'il part, l'enfant de Malakoff sera remplacé. Une solution interne, sur un joueur initialement indésirable (Abou Ba), n'est pas totalement exclue par Christian Gourcuff. Le coach nantais compte tester l'ancien Nancéien sur les prochaines rencontres amicales avant de prendre une décision définitive sur ce besoin.

Trouver des portes de sortie aux indésirables

Si le dossier Abou Ba est en suspend à cause d'Abdoulaye Touré, plusieurs éléments sont poussés vers la sortie. Sous contrat jusqu'en juin 2021, Josué Homawoo est actuellement à l'essai à Lorient. De retour d'un prêt au Portugal, Lucas Evangelista s'est vu indiquer la sortie. Tout comme le quatrième défenseur central de l'effectif Molla Wagué, qui n'a pas convaincu l'an passé, ou le « couteau suisse » Samuel Moutoussamy que Christian Gourcuff apprécie beaucoup moins que ses prédécesseurs. Dans l'optique du recrutement d'une pointure en attaque et pour dégager quelques liquidités, Kalifa Coulibaly a aussi la porte ouverte à un départ.

Retenir Imran Louza et Moses Simon

Si un léger doute subsiste encore quant à l'avenir d'Alban Lafont, prêté deux ans par la Fiorentina, les deux dossiers les plus sensibles sont ceux d'Imran Louza et Moses Simon, tous deux conseillés par l'agent Mogi Bayat, proche de la direction. Christian Gourcuff souhaite les garder, Waldemar Kita aussi. Mais si de grosses offres venaient à tomber de l'étranger, elles feront forcément réfléchir la direction du FCN. Sportivement, le départ de ces deux éléments serait un gros coup dur mais ni Louza ni Simon ne semblent aujourd'hui demandeurs d'un bon de sortie. Au contraire même...