FC Nantes : les contrecoups du confinement déjà visibles chez les Canaris ?

true

Sur RMC, le préparateur physique du FC Nantes Cyril Moine a fait savoir que certains joueurs vivaient très difficilement le confinement.

Régulièrement sollicité ces dernières semaines, le préparateur physique du FC Nantes Cyril Moine a fait un nouveau point sur l’état des troupes ce vendredi sur « RMC Sport ». Après un peu plus de deux semaines de confinement, l’adjoint de Christian Gourcuff commence à sentir les ravages psychologiques de cette période d’incertitudes.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

« J’ai des retours avec des joueurs qui ont de plus en plus de mal avec ça, qui ont du mal à aller courir à l’extérieur. On mesure aujourd’hui toute la difficulté de cette situation », explique celui qui est aussi préparateur physique de l’équipe de France. Même si certains souffrent, Cyril Moine se satisfait du fait que personne ne lâche.

Moine redoute un gros contrecoup physique

« On leur a proposé un programme sur cinq jours du lundi au vendredi. Une partie cardio de 40 minutes et une partie circuit renforcement musculaire de 25 minutes. Je sais que 90% des joueurs suivent de façon très stricte ce programme (…) J’ai un ou deux joueurs pour qui c’était un peu plus compliqué car ils avaient sans doute pris ça de manière un peu légère », a-t-il ajouté.

Toujours dans le flou quant à la date de reprise et dans l’attente de « libérer des fauves qui étaient en cage », Cyril Moine redoute plus que tout les éventuels écarts : « Plus la capacité mentale des joueurs à continuer à s’entraîner chez eux sera importante et moins on aura de problème à la reprise. Le risque c’est une prise de poids, un désentraînement au niveau cardio-vasculaire, une fonte musculaire et là on aura de gros problèmes ».