FC Nantes : les dernières vérités grinçantes de René Girard

Remercié en décembre 2016 par le FC Nantes, René Girard s’est reconstruit même s’il garde une image quelque peu brouillée de son passage à la Jonelière.

Dans son édition de la semaine, France Football est allé à la rencontre d’entraîneurs de Ligue 1 ou de Ligue 2 qui ont quitté leurs fonctions prématurément ces derniers mois. René Girard fait partie du casting, lui qui a été remercié par le FC Nantes après six mois de collaboration en décembre 2013 « faute de résultats. »

« Dans le monde du foot, c’est souvent artificiel »

L’ancien coach des Canaris a su rapidement tourner la page mais n’a pas tout oublié du fonctionnement de la Maison Jaune après un petit semestre passé sur le banc de touche. « C’était la merde en interne, avec un constat d’échec personnel, souffle-t-il d’emblée pour planter le décor. Il y a eu un sentiment de vide d’injustice, comme à chaque fois. J’ai une carapace, ce sont les aléas de notre métier. La dépression, ce n’est pas pour moi. J’ai des arguments qui me font dire que j’ai réussi quelque chose dans ma vie. Et quel entraîneur n’a pas vécu un passage à vide ? Et puis, j’ai une famille fantastique, enfants et petits-enfants, le frangin. Dans le monde du foot, c’est souvent artificiel. » Les collaborateurs du FC Nantes doivent-ils se sentir visés ?

JP