FC Nantes : les raisons du retour de flamme de Majeed Waris

FC Nantes – Mercato : Majeed Waris va rester en L1 mais il ne sait pas où

Décevant en début de saison, Majeed Waris est aujourd’hui l’arme fatale du FC Nantes. L’ex-Canari Olivier Quint explique comment le Ghanéen de 27 ans est revenu au top.

Durant la première partie de saison, les buts d’Emiliano Sala permettaient d’oublier les tristes performances de Majeed Waris. Mais depuis le début de l’année, le Ghanéen de 27 ans est revenu au top et cela n’a rien à voir avec le départ du malheureux Argentin. Pour Olivier Quint, ancien Canaris devenu consultant radio, c’est parce qu’il lui a fallu du temps pour se remettre d’une saison ratée au FC Porto.

« Sur les derniers matches, Waris est très clairement le détonateur, celui qui fait beaucoup de différences, soit par ses appels – parce qu’il aime prendre la profondeur -, soit par ses percussions balle au pied, a expliqué Quint dans L’Equipe. Sans lui, Nantes aurait des difficultés à marquer, même si Coulibaly a mis quelques buts. »

« En début de saison, Waris avait beaucoup de déchet technique. Il avait des problèmes dans ses percussions, ses remises, son jeu dos au but. Depuis, il a épuré son jeu. Et il est revenu à un bon niveau physique. Les deux sont liés : comme ça va mieux physiquement, il est plus costaud sur ses jambes, il a du souffle. Et comme techniquement il est à l’aise, il est capable de faire des différences. »

Olivier Quint apporte toutefois un bémol aux prestations actuelles de Majeed Waris : « Un joueur comme lui doit dépasser les dix buts tous les ans. Il doit marquer plus, c’est ce qui lui manque ». Pour l’instant, l’ancien du FC Porto en est à quatre…

R.N.