FC Nantes – Mercato : Kita bientôt privé des bons plans de Bayat ?

true

L’étau se resserre en Belgique autour de Mogi Bayat, sorte de conseiller du président Kita au FC Nantes, accusé de fraudes financières.

Les relations d’affaires entre Waldemar Kita et Mogi Bayat ne datent pas d’hier. Cela fait plusieurs années maintenant que le super agent fait affaire avec le patron du FC Nantes pour transférer des joueurs évoluant en Belgique. Seulement, l’Iranien traîne de grosses casseroles, et même s’il a assuré dernièrement à la radio que ce n’était rien du tout, il est accusé en Belgique de fraude fiscale et est aussi impliqué dans un scandale de matches truqués. D’ailleurs, le 24 juin, une perquisition a eu lieu au siège du Sporting Charleroi, dirigé par son frère.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Un repenti a tout balancé

Le site sudinfo.be a expliqué en quoi consistait cette descente de police et, surtout, ce qui est reproché à Bayat : « L’opération « mains propres » menée par la justice dans le milieu du football belge remonte à octobre 2018. Elle tourne autour de matches truqués mais comporte aussi un volet lié à des faits de fraudes financières. Entre autres personnalités, l’agent de joueurs et ancien dirigeant de club Mogi Bayat a été inculpé, de même que l’ancien agent de joueurs Dejan Veljkovic qui a eu recours, pour la première fois en Belgique, au statut de repenti. En tant que repenti, il a collaboré avec les enquêteurs et conclu un accord avec la justice, acceptant une peine de prison de cinq ans avec sursis, une amende de 80.000 euros avec sursis et la confiscation de toutes les sommes d’argent obtenues illégalement. En échange, il a dû fournir à la justice des informations importantes et complètes sur son activité personnelle et sur les mécanismes utilisés dans le milieu en général. Les enquêteurs ont procédé ces derniers mois à l’audition d’une kyrielle d’acteurs du monde du football belge, de dirigeants de clubs, à entraîneurs, en passant par des agents de joueurs, des arbitres et des footballeurs ».

Son dossier en passe d’être bouclé

Le site précise également : « Fin janvier, le parquet fédéral avait annoncé que le volet de l’affaire autour de l’agent de joueurs Dejan Veljkovic était prêt alors que celui concernant l’agent de joueurs Mogi Bayat ne devrait pas être bouclé avant la fin juin ». Admettons qu’il y a eu du retard, nous sommes en plein dedans ! L’agent devrait bientôt avoir des nouvelles de la justice belge, ce qui devrait limiter considérablement sa capacité à faire des affaires. Notamment avec le FC Nantes et Waldemar Kita.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001