FC Nantes – Mercato : l’avenir d’Adolfo Gaich totalement relancé ?

true

Sur le point d’être vendu au CSKA Moscou, l’attaquant argentin Adolfo Gaich espère toujours avoir un meilleur contrat, selon son agent.

« L’homme aux mille propositions », comme il a été surnommé par la presse argentine, n’est pas satisfait de celles qu’on lui a faites. D’après le quotidien Clarin, le transfert d’Adolfo Gaich au CSKA Moscou est loin d’être fait. Celui qui a été dans le viseur du FC Nantes, mais également du Club Bruges, de l’AS Roma ou de Leeds United ne serait pas d’accord avec le contrat proposé par le club russe. C’est son agent, Matias Favano, qui l’a déclaré au média TyC Sports : « Pour aller en Russie, il faut que le contrat de Gaich soit meilleur. Je l’ai dit aux dirigeants de San Lorenzo. Ils ne peuvent pas annoncer la vente. Il faut que les choses soient claires de tous les côtés et elles ne le sont pas du nôtre ».

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

San Lorenzo annonce que le transfert se fera

Visiblement, les dirigeants de San Lorenzo ne sont pas du même avis. A Clarin, l’un d’entre eux a déclaré : « Tout se passe comme prévu, c’est en bonne voie. Demain, le transfert sera officialisé ». Sauf que ces propos ont été tenus le 9 juillet. Même avec le décalage horaire avec l’Argentine, cela signifie qu’il y a un problème qui n’a toujours pas été réglé. Adolfo Gaich est donc toujours un joueur de San Lorenzo. Et l’international argentin doit toujours être vendu cet été car il sera en fin de contrat dans un an et il pourrait partir gratuitement, ce qui serait une catastrophe pour le club de Buenos Aires.

Un bon coup à jouer pour les Canaris ?

Si Waldemar Kita et Christian Gourcuff ont un réel intérêt pour le joueur, c’est donc le bon moment pour le recruter. Les dirigeants argentins se sont mis d’accord avec le CSKA Moscou pour une indemnité de 8,5 M€. Ce qui est jouable pour les Canaris, même si leur enveloppe recrutement a déjà été bien entamée. Il leur faudra se mettre d’accord avec le « tank » au sujet du salaire. A priori, rien d’impossible pour les Nantais. En effet, les salaires en Argentine sont très bas. Ceux en Russie sont très élevés pour les grands joueurs mais il y a fort à parier que celui proposé à Adolfo Gaich n’entrait pas dans cette catégorie. Le coup est jouable pour le FCN mais il faut faire vite…

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001