FC Nantes – Mercato : le tour de France des bonnes affaires en attaque

Les dirigeants du FC Nantes, qu’il s’agisse du président Waldemar Kita ou de son fils Franck, directeur général délégué, n’ont de cesse de le répéter : la priorité du recrutement sera donnée à l’achat de joueurs offensifs. Avec 29 buts inscrits en championnat cette saison, les Canaris possèdent en effet la pire attaque de l’Hexagone. Voici quelques pistées glanées dans les différentes formations de Ligue 1.

Les attaquants efficaces et pas chers sont plutôt une denrée rare dans notre championnat. On les trouve dans les équipes de la deuxième partie de tableau. Ainsi, le RC Lens va devoir céder quelques-unes de ses pépites de La Gaillette s’il veut éviter une rétrogradation administrative. L’attaquant Baptiste Guillaume(19 ans, 2019) pourrait être une idée, tout comme Aristote Madiani (19 ans).

À Caen, l’attaquant prêté par Bordeaux Emiliano Sala (24 ans, 6 buts en 23 apparitions cette saison) constituerait un pari peu coûteux. Du côté du relégué messin, Modibo Maïga (27 ans), prêté par West Ham et qui a inscrit 9 buts cette saison, constitue une bonne option. À Reims, l’attaquant Nicolas De Préville (24 ans, 2016) est jeune et possède un profil intéressant. L’attaquant prêté par Caen à Evian Mathieu Duhamel (30 ans) serait une bonne doublure en attaque.

Même s’il a été souvent blessé, le Niçois Neal Maupay (18 ans, 2017) peut déjà se targuer d’une solide expérience malgré son jeune âge. Une piste pour rajeunir le secteur offensif. Les Bastiais François Kamano (19 ans, 2017) ainsi que les Ivoiriens Gadji Tallo (22 ans) et Giovanni Sio (26 ans), respectivement prêtés par l’AS Roma et le FC Bâle, sont des pistes crédibles.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le dernier numéro de But! Nantes, en kiosques ou sur notre boutique.