FC Nantes : Renaud Emond marqué au fer rouge par ses galères de jeunesse

true

Avant de débarquer au FC Nantes cet hiver, Renaud Emond (attaquant, 28 ans) n’a pas toujours eu la vie facile. Il se raconte.

Confiné à son domicile de Liège dans l’attente que la saison puisse reprendre avec le FC Nantes, Renaud Emond (28 ans) a accordé un long entretien au site internet de son club. L’occasion pour l’attaquant belge de revenir sur son histoire personnelle compliquée… Et pas seulement rythmée par le football.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Un divorce pas facile à digérer

Très jeune, l’ancien joueur du Standard a dû encaisser le divorce de ses parents. Un moment difficile qui l’a marqué au fer rouge : « Le football m’a aidé à me vider la tête. J’étais jeune quand mes parents se sont séparés et ce n’est jamais simple pour un enfant de gérer ça, surtout que je me suis un peu retrouvé livré à moi-même. J’ai pu développer une forme de maturité plus précoce que les personnes de mon âge. Après l’école, j’étais ravi de pouvoir aller me défouler sur un terrain et le week-end, de marquer pour mon équipe, c’était très positif pour moi ».

Si le football a été une thérapie pour Emond, les tatouages ont été un autre exutoire dont il a abusé : « Les tatouages, c’est un peu l’histoire de ma vie, avec tout ce que j’ai vécu jusqu’ici. En effet, ça me permet aussi de me souvenir des moments plus difficiles que j’ai dû surmonter. Je suis très fier d’avoir ça en moi ».

Lire l’entretien complet, ICI :