FC Nantes : un collectif d’anciens joueurs parmi les YelloPark-sceptiques

Le YelloPark ne fait pas l’unanimité chez les anciens Canaris. Certains, comme Nicolas Gillet, ont même de gros doutes.

A Nantes, le projet YelloPark divise. Que ce soit chez les supporters… Ou même chez les anciens joueurs. Alors que certains ex Canaris soutiennent le projet comme Patrice Rio ou Maxime Bossis, d’autres ont davantage de mal. C’est notamment le cas d’Olivier Quint, Eddy Capron ou encore Nicolas Gillet.

A Sautron ce jeudi pour un match caritatif, les anciennes gloires nantaises ont évoqué leurs doutes dans Ouest-France. Nicolas Gillet résume la pensée collective, s’interrogeant sur les motivations de Waldemar Kita et le sens même d’un nouvel écrin.

« J’ai des doutes sur le bien-fondé de ce projet. À terme, il faudra certainement un nouveau stade, mais je ne suis pas sûr que ce soit le moment. Le club manque de stabilité, globalement, pour se lancer dans un tel projet. Il y a eu des précédents malheureux ailleurs (Le Mans, NDLR). Est-ce que Yellopark est le projet d’un seul homme ou celui de tout un club ? »

S’ils veulent convaincre, Waldemar Kita et le groupe Réalités ont énormément de pain sur la planche…

Arnaud Carond