FC Nantes : Waldemar Kita tient une offre ferme pour racheter le club

false

Waldemar Kita tient une offre ferme pour racheter le FC Nantes. Il s’agit d’un fonds d’investissement dont l’identité n’a pas filtré mais porté par l’ancien secrétaire d’État aux sports Thierry Braillard.

Les supporters du FC Nantes les plus farouchement opposés à Waldemar Kita peuvent déjà se frotter les mains. L’Équipe affirme en effet ce vendredi qu’un fonds d’investissement porté par l’avocat et ancien secrétaire d’État aux sports (avril 2014-mai 2017) Thierry Braillard, a entamé des discussions dans le cadre d’un possible rachat du FC Nantes.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

L’information est confirmée par Ouest France. Des échanges ont eu lieu – depuis cinq semaines – et ont débouché sur la formulation récente d’une offre de rachat. Celle-ci serait suffisamment conséquente pour que Kita se pose la question de valider ces négociations, lui qui est marqué par l’échec récent de son projet de nouveau stade. OF précise que le montant de cette offre s’élève à 62 millions d’euros.

Le président du FC Nantes a fixé des conditions. Le fonds d’investissement y a répondu favorablement. « Le processus de vente est bien engagé et pourrait se conclure dans l’été », ajoute même le quotidien régional. L’Équipe se veut plus prudent sur ce dénouement. Des discussions autour d’un possible futur organigramme sportif se tenaient ainsi ces derniers jours. En l’état, Kita n’a pas encore donné son feu vert définitif. Il attend notamment de connaître les modalités de paiement. Thierry Braillard, lui, ne prendrait pas de responsabilités dans ce qui serait la nouvelle direction du FC Nantes.