FC Nantes : Waldemar Kita voyait les Canaris terminer européens

true

Le président du FC Nantes constate que son équipe aurait pu remonter au classement de Ligue 1 car elle s’apprêtait à affronter des clubs en difficulté.

Dans une interview à Presse Océan, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a fait un tour de la situation de son club ainsi que de celle du football français. Un football français au chômage technique jusqu’au mois de juillet puisque le gouvernement a ordonné la fin de la saison, ce que la LFP a validé.

Le boss des Canaris aurait aimé que le classement après 19 journées soit validé, plutôt que celui après 27 journées. Cela lui semblait plus équitable, même si les mauvaises langues noteront que son équipe était mieux classée, aurait  gagné plus d’argent et aurait terminé européenne à la mi-saison.

« Il y avait trois scénarios. Le 1er arrêté à la 19e journée, le 2e à la 27e (FCN 11e) et le 3e basé sur un quotient (13e). J’ai voté pour le 1er. Ce n’est pas parce que l’on était 6e mais je le trouvais plus juste, plus logique car tout le monde avait affronté tout le monde. Car, sur la phase retour, on a joué Rennes, PSG, Marseille, Lille. On devait affronter Nîmes, Toulouse, Amiens, Brest. Il y avait des points à prendre. On n’était qu’à quatre points du 5e (Reims). C’était possible de les rejoindre. »