Mercato 2013 – FC Nantes, piégé par Al Nasr et l’affaire Bangoura (3/22)

Le Mercato d’été 2013 ouvrant ses portes mardi prochain (11 juin), « Butfootballclub.fr » vous propose de faire le tour de France des besoins, des moyens et des premières pistes auprès des clubs de Ligue 1 et de nos deux éditions en Ligue 2. Saga en 22 épisodes.

Promus en Ligue 1 à l’issue d’une belle saison qui les a vus finir à la troisième place, les Canaris s’apprêtaient à mener l’opération maintien avec le 13e budget de l’élite et des idées pleins la tête. Malheureusement, la FIFA est passée par là privant le FC Nantes de recrutement pour un an, suite au litige qui les oppose au club émirati d’Al Nasr sur le transfert d’Ismaël Bangoura. En attendant que la cours Fédéral de Suisse ne casse ou confirme la décision en référé, Nantes est piégé avec son effectif actuel.

Quels besoins ?

Dans l’idéal, Michel Der Zakarian avait quelques doléances. Pas de gros bouleversements mais des idées claires comme retoucher l’équipe sur certaines lignes (attaque, défense) avec des joueurs de L1, L2 voire même de l’étranger. Mais pas de nouveau portier en vue malgré la rumeur persistante menant à Michaël Landreau : « J’ai un très bon gardien avec Rémy Riou, que je veux conserver en numéro 1 sans problème. » L’interdiction de recruter simplifie forcément la donne.

Quels moyens ?

Malgré un budget supérieur à 30 M€, Waldemar Kita n’avait de toute façon pas l’intention de flamber sur le marché des transferts. Fini le temps des Klasnic et consorts ! Les leçons d’il y a quatre ans ont bien été retenue comme le confirme Michel Der Zakarian : « Prendre des joueurs à 200.000€ (ndlr : de salaire mensuel), c’est impossible. Moi je dirai non ! Il faut rester les pieds sur terre », nous confiait le coach nantais. Pour autant, la « Maison jaune » est loin d’être sur la paille porté notamment par un mécène qui a injecté près de 70 M€ depuis son arrivée et qui ne lâchera rien.

Quelles premières pistes ?

Avant le coup de bambou porté par le TAS le 3 juin dernier, les noms de Damien Perquis (Bétis Séville, 29 ans), Sylvain Armand (PSG, 32 ans) – qui a finalement choisi Rennes -, Johan Audel (Stuttgart, 29 ans), Giovanni Sio (Wolfsburg, 24 ans) ou encore Michaël Landreau (Bastia, 34 ans) avaient été avancés. Mais ça, c’était avant…

A.C (avec C.G, à Nantes)

A lire aussi :

Episode 1 : RC Lens, un marché qui attend son patron

Episode 2 : Stade Brestois, le flou artistique