OM, FC Nantes : Kita se montre intransigeant dans le dossier Rongier

OM, FC Nantes – Mercato : Gourcuff résigné pour Rongier ?

Comme l’explique le quotidien «L’Equipe», le président du FC Nantes Waldemar Kita est inflexible dans le dossier Valentin Rongier, courtisé par l’OM.

Ce n’est pas un secret, Valentin Rongier veut quitter le FC Nantes après cinq ans de bon et loyaux services. Le club nantais ne s’oppose pas à son départ puisque le président Waldemar Kita lui a accordé un bon de sortie, mais pas à n’importe quel prix. L’OM est le prétendant le plus sérieux pour l’accueillir. D’autant plus que l’intérêt semble réciproque. «Oui, pourquoi pas, c’est un grand club», a déclaré l’intéressé samedi après le nul entre l’Olympique de Marseille et le FC Nantes (0-0).

Tous les paramètres semblent donc réunis pour que le joueur de 24 ans poursuive sa carrière sur la Canebière. Mais ça, c’était sans compter sur l’appétit gourmand du président des Canaris. «Kita rêve d’un transfert à 30 M€, ce qui paraît tout bonnement impossible. Mais il ne descendra pas en-dessous de 20 M€», a confié un proche du dossier dans «L’Equipe».

Le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud est prévenu. Pour s’attacher les services de Valentin Rongier, le club phocéen devra revoir son offre à la hausse. Selon les dernières rumeurs, une offre de l’ordre de 10-13 M€ sous la forme d’un prêt avec option d’achat a été proposée au FCN. Offre bien évidemment refusée par Kita qui souhaite toucher l’argent immédiatement, mais surtout voir l’offre atteinte la barre des 20 M€. Un montant sur lequel l’OM ne semble pouvoir s’aligner à moins d’une grosse vente d’ici la fin du mercato estival.

Stéphane TAN

.