par La rédaction

L1 – J35 : l’OGC Nice en promenade à Rennes (0-3)

En roue libre jusqu’à la fin de saison, le Stade Rennais a pris le bouillon sur sa pelouse du Stade Route de Lorient face à l’OGC Nice (0-3).

Les hommes de Claude Puel sont plus que jamais en course pour la Ligue des Champions.

S’ils ont le discours et le budget du petit poucet, les Aiglons peuvent difficilement se cacher. A trois journées de la fin, le Gym compte 60 points. Un bilan presque inespéré en début de saison. Surtout vu la jeunesse de l’effectif et le caractère modeste du recrutement. Modeste, oui. Malin également. Ce dimanche après-midi, Dario Cvitanich – arrivé en provenance de l’Ajax Amsterdam pour 800 000€ - a inscrit ses 16 et 17e buts de la saison. L’Argentin est un renard et ses deux buts (1-0, 52e et 2-0, 71e) montrent que rien ne sert d’être grand et costaud… Il suffit juste d’avoir du flair.

Super Dario a encore frappé

Avant cela, la bande à Puel a su construire sa victoire en faisant le dos rond, résistant bien aux contres bretons dans une première période qui ne restera pas dans les annales. Comme souvent, il n’a fallu qu’une demi-occasion à Nice pour prendre le meilleur. Et comme souvent, le Stade Rennais a lâché au mental, perdant ses nerfs par Mavinga, exclu quelques minutes après l’ouverture du score. Dès lors, le Gym n’avait plus qu’a contrôler… S’offrant même le luxe de soigner son goal-average par Eric Bauthéac d’une belle reprise en pivot (3-0, 84e). Seul point noir pour les Azuréens : l’exclusion de Pejcinovic pour une faute en tant que dernier défenseur sur Pitroipa (89e). Au classement, Nice revient à égalité avec Lyon … Qui joue tout à l’heure à Nancy et qui se déplacera au Stade du Ray lors de la 37e journée.