OGC Nice - FC Nantes (2-1) : Pierre Ménès s’interroge sur les décisions arbitrales douteuses
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ANALYSE

OGC Nice - FC Nantes (2-1) : Pierre Ménès s’interroge sur les décisions arbitrales douteuses

Pierre Ménès s’est penché sur les décisions arbitrales douteuses prises lors du match entre l’OGC Nice et le FC Nantes samedi à l’Allianz Riviera pour la 6e journée de L1 (2-1).

Le FC Nantes n’y arrive plus. Les Canaris ont subi une nouvelle désillusion hier à l’Allianz Riviera, où ils ont été en infériorité numérique dès la 3e minute à cause de l’expulsion d’Andrei Girotto.

Pierre Ménès a passé une bonne partie de sa soirée à analyser les décisions arbitrales de Jérôme Brisard, qu’il n’a pas toutes comprises. « Au-delà du manque d’intensité et d’intérêt de ce match, ce qui m’a particulièrement agacé c’est qu’il a été arbitré depuis Paris. C’est la VAR qui appelle Monsieur Brisard - qui était donc toujours dans sa forme du Parc des Princes - pour lui dire qu’il y a rouge sur Girotto - ce qui se discute - et main de Pelmard - ce qui se discute aussi. Donc, à partir du moment où la VAR appelle l’arbitre, la VAR prive l’arbitre de son libre-arbitre », assure le consultant de Canal+ sur son blog.

« On ne sait pas si les arbitres sont sanctionnés s’ils désavouent la VAR »

Le trublion du PAF profite de ces moments de doute au grand jour pour essayer de comprendre l’utilisation globale du VAR plusieurs mois après sa mise en place. « Dans VAR, il y a « assistance ». Or, ce n’est pas de l’assistance, c’est de la décision. C’est une corruption de ce qu’était supposée être la VAR au début. D’autant qu’on ne sait pas si les arbitres sont sanctionnés s’ils désavouent la VAR, ajoute-t-il. Ce serait intéressant de savoir. Si Brisard décide de ne pas expulser Girotto et de ne pas siffler la main de Pelmard et qu’il se fait saquer derrière, c’est sûr qu’il va faire comme tous les autres et suivre l’avis des collègues. Cela me laisse un goût très étrange dans la bouche. Dans un bon match ce serait déjà pénible à vivre. Alors dans un match de ce niveau, c’est odieux. »

 

Pour résumer

Des décisions arbitrales douteuses lors du match entre l’OGC Nice et le FC Nantes samedi à l’Allianz Riviera pour la 6e journée ont interpellé Pierre Ménès.

Bastien Aubert
Article écrit par Bastien Aubert