OL : Aulas rallié par le LOSC et d’autres clubs devant les tribunaux ?
par butfootballclub

OL : Aulas rallié par le LOSC et d’autres clubs devant les tribunaux ?

Comme Jean-Michel Aulas à l’OL, Gérard Lopez pourrait au LOSC contester la décision de la LFP de mettre un terme à la saison ce jeudi.

Il en faut plus pour déstabiliser Jean-Michel Aulas. Tourneboulé par l’annonce de la fin de saison décrétée jeudi par la LFP, le président de l’OL a fait savoir qu’il allait sans doute saisir la justice pour porter des recours et régler une décision qui lui semble inéquitable. S'il reste flou dans ses mots, Gérard Lopez pourrait suivre JMA sur le terrain judiciaire tant il ne semble pas satisfait du dénouement de la saison.

« Le LOSC souhaitait que la solution privilégiée pour mettre un terme à la saison de Ligue 1 se passe sur le terrain, a-t-il déclaré dans un communiqué. Nous sommes convaincus que la qualité de notre groupe nous aurait permis d’atteindre nos objectifs et de nous qualifier à nouveau pour la Ligue des Champions. La décision des pouvoirs publics, et son application par les instances sportives ont rendu cette solution impossible. Comme plusieurs autres clubs, nous estimons que ces options auraient mérité d’être collectivement étudiées et discutées dans les délais raisonnables ouverts par l’UEFA à cette fin. Sur le plan strictement sportif, le LOSC se projette désormais vers la saison prochaine. »

L’OL rejoint par des clubs de L1 et de L2 ?

Sur le plan juridique, le LOSC se réserve encore le droit de porter des recours. Dans son édition du jour, L’Équipe liste plusieurs clubs de L1 et de L2 susceptibles de procéder de la sorte pour contester le classement final : l’OL, le LOSC, le SC Amiens et le Toulouse FC en L1 ainsi que Troyes, Ajaccio et Clermont en L2. « Je vais me battre avec toutes mes équipes pour faire valoir nos droits car je pense que cette décision n'est pas juste, a déjà martelé le président du SCA Bernard Joannin sur RMC Sport. Nous nous réservons le droit d'aller plus loin pour que la justice passe. Je ne peux pas contester la décision du Président de la République. Là où je ne suis pas d'accord, c'est dans le manque d'humanité et l'injustice de la décision de la LFP (...) Le basket, le hand ou le rugby n'ont pas prononcé de descentes. »