OL, FC Nantes : Waldemar Kita met Léo Dubois plus bas que terre

false
OL, FC Nantes : Waldemar Kita met Léo Dubois plus bas que terre

Le président du FC Nantes Waldemar Kita n’a pas été tendre à l’endroit de Léo Dubois (25 ans), qui a pourtant pris de l’épaisseur à l’OL et en équipe de France. 

L’Équipe consacre ce samedi un long article sur Léo Dubois (25 ans). Le défenseur de l’OL est aujourd’hui considéré comme un joueur ayant pris son envol, surtout depuis son départ du FC Nantes à l’été 2018.

A cette époque, l’ancien capitaine des Canaris avait fait le choix de partir libre après des désaccords avec sa direction pour une prolongation. Le souci datait même de l’hiver précédent, époque où Dubois avait déjà fait le choix de l’OL malgré un intérêt de l’OM. Waldemar Kita semble ne pas avoir digéré cet épisode douloureux. Le président du FC Nantes ne pense du coup pas que son ancien protégé soit devenu le leader respecté décrit par bon nombre d’observateurs. Bien au contraire…

« Dubois allait pleurer quand il ne jouait pas »

« Il n’est pas du tout un meneur d’hommes, s’agace Kita dans le quotidien sportif. Il était capitaine parce qu’il était joueur du centre de formation et parce qu’il connaissait bien le club, c’était un choix qu’on avait fait pour le mettre en évidence. Mais être capitaine, c’est une petite responsabilité. Et quand on l’est, ce n’est pas seulement sur le terrain, on doit aussi organiser des choses en dehors. Pour moi, le vrai meneur d’hommes doit être irréprochable sur le terrain, être très bon et avoir du caractère. Rongier avait peut-être un peu plus le profil. Lui (Dubois), il allait pleurer quand il ne jouait pas. Il était fragile. » Didier Deschamps, tout comme Jean-Michel Aulas avant lui, doit aussi aimer la fragilité.

Bastien Aubert