par Bastien Aubert
KAMIKAZE

OL : la polémique Lopes enfle, Pierre Ménès met de l’huile sur le feu

La nouvelle sortie kamikaze d’Anthony Lopes à Angers (1-0) est montrée du doigt par les observateurs, dont Pierre Ménès. Le consultant de Canal+ fustige encore le portier de l’OL.

L’OL s’est replacé sur le podium. En attendant les deux matches en retard de l’OM, les Gones ont signé une précieuse victoire à Angers ce dimanche grâce à un nouveau but de Tino Kadewere (1-0). Pourtant, l’issue de la rencontre aurait pu être toute autre si la sortie kamikaze d’Anthony Lopes avait été sifflée dès la 1ère minute. Avec les deux genoux en avant, le portier de l’OL est entré de plein fouet dans Romain Thomas, séché autant par la violence de l’impact que par la non sanction de l’arbitre.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OL

Le SCO a les nerfs à vif

« Au moment où je prends mon impulsion, j’ai ressenti une décharge dans le dos, raconte le défenseur du SCO dans L’Équipe. Je ne sais même pas comment il est venu me “dézinguer”. Je ne suis pas du genre chochotte mais j’ai même cru que j’allais devoir sortir, tellement j’avais mal. J’étais sûr que l’arbitre allait siffler “péno” ou au moins aller voir les images... Je n’ai rien compris. Après, pendant le match, j’avais l’impression que M. Delerue prenait de mes nouvelles. Mais ça ne sert à rien, c’est sur l’action qu’il fallait intervenir. » Refusant de se réfugier derrière ce fait de jeu pour contester la victoire de l’OL, Stéphane Moulin était furibard. « Quand on voit Lopes en retard les deux genoux dans le dos avec les crampons, il n’a même pas l’idée de siffler un penalty ! Rien ne l’empêche de siffler et d’aller voir les images. Ça m’agace, regrette le coach angevin en conférence de presse. On met un outil à leur disposition, il faut qu’ils s’en servent. Si l’arbitre n’a pas vu la faute, ils peuvent la lui signaler. L’arbitre a vu les belles estafilades que Romain a dans le dos. Il m’a dit à la mi-temps : “Je comprends votre frustration.” Mais ça ne règle pas le problème. »

 

Ménès en remet une couche

Déjà furieux pendant le match sur Twitter, Pierre Ménès a encore jeté de l’huile sur le feu dans sur son blog. « La seule chose qui m’agace dans ce match, c’est le coup de genou de Lopes sur Thomas, a-t-il analysé. Je suis désolé mais cela valait évidemment penalty - au minimum - ce qui aurait changé la physionomie du match. Mais comme je le dis, ce n’est pas la première fois que Lopes réalise ce genre de geste. Mais comme les arbitres ne lui disent jamais rien, il continue. Il faudra un jour un grave accident pour qu’on remette en cause les sorties de ce gardien au demeurant excellent mais trop dangereux. »