OL – PSG (2-1) : Dembélé, Lopes et Denayer au top, Cavani et Alves dans le dur… Les notes

OL - PSG (2-1) : Dembélé, Lopes et Denayer au top, Cavani et Alves dans le dur… Les notes

Au terme d’un choc qui a tenu toutes ses promesses, l’Olympique Lyonnais a fait subir sa première défaite de la saison en L1 au Paris Saint-Germain (2-1, buts de Dembélé et Fekir contre une réalisation de Di Maria). Les notes.

Note du match : 15/20

Homme du match : Moussa Dembélé (6,5)

Olympique Lyonnais :

Lopes (7) : quasiment jamais sollicité lors du premier acte, le Portugais ne peut rien sur le but de Di Maria (7e). En revanche, il sort plusieurs parades précieuses devant Draxler (50e) et Mbappé (52e, 53e, 72e) à 2-1.

Dubois (6) : l’ancien Nantais a pris le meilleur sur son concurrent du moment Kenny Tete pour le poste de latéral droit. Solide défensivement et auteur de nombreux dégagements chauds, il a délivré le centre décisif pour l’égalisation de Moussa Dembélé (33e).

Marcelo (5) : face à la vitesse de Kylian Mbappé, le Brésilien a souvent été en difficulté. Il a tenu bon gré mal gré. Une bévue dès la 40e seconde de jeu n’a pas aidé à le faire rentrer dans le match.

Denayer (7) : le Belge a été grandiose pour colmater les brèches. Sans lui, l’exploit n’aurait pas été possible. Son sauvetage sur la ligne à la 44e minute était aussi spectaculaire que décisif.

F.Mendy (6) : opposé à Dani Alves et Thilo Kehrer dans son couloir gauche, l’ex-Havrais fut moins en vue qu’à l’accoutumé offensivement mais il a su rester solide. Un sauvetage miraculeux sur une reprise d’Alves (62e).

Aouar (4,5) : auteur d’un début de match calamiteux et coupable sur l’ouverture du score parisienne, l’international Espoirs a au moins eu le mérite de revenir dans la partie. Avant d’être remplacé par Tousart (64e).

Ndombélé (5,5) : comme son comparse du milieu, l’ancien Amiénois a parfois perdu quelques ballons chauds face au pressing haut des Parisiens. On l’a néanmoins vu réaliser quelques sorties de balle de haut niveau.

Traoré (6) : en jambe, le Burkinabé a mis à mal Juan Bernat par ses percussions. Pas décisif, un peu maladroit parfois mais pénible à tenir pour la défense parisienne. Remplacé par Cornet (76e).

Fekir (6) : le capitaine rhodanien est souvent présent lors des grands matches. Il l’a une nouvelle fois prouvé face au leader incontesté de Ligue 1. Le Champion du Monde a eu les nerfs solides sur son penalty (49e).

Depay (6) : s’il s’est un peu éteint lors du second acte, le Néerlandais a réalisé une première mi-temps de haut niveau, faisant énormément souffrir Thilo Kehrer par ses déboulés.

Dembélé (6,5) : l’attaquant rhodanien a fait du mal à son club formateur. S’il a eu beaucoup de mal en début de match, gâchant deux belles situations (19e, 24e), l’ancien du Celtic n’a rien lâché, inscrivant le but de l’égalisation et provoquant le penalty du 2-1. Dans tous les coups.

Paris Saint-Germain

Areola (5,5) : auteur de cinq grosses parades lors des 30 premières minutes et privant Dembélé du 3-1 (85e), l’international tricolore aurait pu être le héros du match. Il a surtout été très malheureux, sa sortie ratée ayant donné le but du 1-1 à Dembélé.

Kehrer (5) : l’Allemand a beaucoup souffert pendant 45 minutes face à Memphis Depay. Mieux par la suite.

T.Silva (5,5) : comme Areola, “O Monstro” a vécu une soirée paradoxale. Souvent très bon et autoritaire dans ses duels, le Brésilien s’est fait avoir comme un bleu sur le penalty obtenu par Dembélé. On ne retiendra malheureusement que ça.

Kimpembe (4,5) : rapidement averti pour ses excès d’engagement sur Nabil Fekir, l’international français a été contraint de se tenir à carreau dans ses interventions. Une prestation moyenne du coup. Remplacé par la recrue Paredes (79e).

Bernat (5) : le petit Espagnol est beaucoup plus à l’aise quand il s’agit de porter le surnombre offensivement que lorsqu’il doit défendre. Souvent à reculons sur Bertrand Traoré et remplacé par Diaby (86e).

D.Alves (4) : utilisé dans un registre de milieu droit, l’ex Barcelonais n’a quasiment rien réussi de ce qu’il a entrepris. Pas à la hauteur du choc.

Draxler (6) : ce rôle de meneur reculé va plutôt bien à l’Allemand. C’est lui qui est à l’orifine du but parisien et son jeu vers l’avant demeure appréciable même s’il met assez peu le bleu de chauffe dans les duels.

Marquinhos (5,5) : s’il n’est clairement pas le remplaçant naturel d’un Thiago Motta, le Brésilien a désormais ses marques dans le coeur du jeu et il y fait ses matchs.

Di Maria (6) : sans doute l’un des meilleurs Parisiens. L’Argentin a marqué rapidement (7e) et aurait même pu s’offrir un doublé (43e). A côté de ça, ses fulgurances ont parfois laissé les milieux et défenseurs lyonnais sur les talons.

Cavani (4) : utilisé en point d’encrage devant, le Matador n’a pas souvent été en situation de frappe. Sa complémentarité avec Mbappé n’était pas flagrante ce dimanche. A cédé sa place à Choupo-Moting (79e).

Mbappé (6) : si ses coups de rein ont fait du mal à Marcelo, le meilleur buteur de Ligue 1 (18 buts) n’est pas parvenu à augmenter son total à Lyon. La faute à Anthony Lopes, impeccable.

Conclusion : rapidement mené sur une erreur de relance, l’OL a su faire preuve de caractère pour retourner le PSG. Pendant 45 minutes, les hommes de Bruno Genesio ont malmené Paris avant de se recroqueviller pour tenir le résultat.

Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium.