OL, PSG, LOSC : Pierre Ménès est à deux doigts d’écarter un candidat au titre
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PODIUM

OL, PSG, LOSC : Pierre Ménès est à deux doigts d’écarter un candidat au titre

Si le LOSC s’est imposé petitement à Nîmes samedi lors de la 19e journée de L1 (1-0), Pierre Ménès estime que les Dogues sont proches de la rupture.

Le LOSC a rectifié le tir. Battus à Lille mercredi par le SCO d’Angers (1-2), les hommes de Christophe Galtier se sont imposés hier à Nîmes grâce à l’inévitable Burak Yilmaz (1-0). Ce succès permet aux Dogues de revenir à un petit point du champion d’automne lyonnais mais leur entraîneur affiche une petite inquiétude. 

« Là on va avoir deux matchs en 15 jours, avec des semaines de travail classiques. Il va falloir retravailler beaucoup de choses pour retrouver un jeu plus fluide, que nous avons perdu ces dernières semaines avec l'enchaînement des matchs, très peu de récupération, a expliqué l’ancien coach de l’ASSE en conférence de presse. On va faire en sorte de maintenir l’exigence, de récupérer et de monter en intensité. Je trouve que mon équipe a un peu perdu en intensité et n'a sûrement pas récupéré de sa série avant les fêtes. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

énès compte sur Galrier pour resserrer les boulons au LOSC

Pierre Ménès n’est pas loin de partager les inquiétudes de l’entraîneur du LOSC quant à la fraîcheur physique de ses ouailles. « Lille a retrouvé le goût de la victoire en s’imposant sur le plus petit score chez la lanterne rouge nîmoise au cours d’un match d’une grande médiocrité, qui tendrait à démontrer que les Nordistes connaissent un petit coup de barre ou un petit coup de pression par rapport à leur classement, glisse-t-il sur son blog. C’est encore une fois l’incroyable Yilmaz qui a marqué le but de la victoire sur un cadeau de Lucas Deaux. Mais c’est vrai qu’on n’a pas reconnu l’habituelle qualité de jeu du LOSC et c’est le deuxième match consécutif lors duquel Lille déçoit. On peut compter sur Galtier pour resserrer les boulons dans les prochaine semaines. »