OL : un pugilat s’organise entre Aulas et un supporter haut placé de l’OM !

true

L’insistance du président de l’OL Jean-Michel Aulas n’est pas du goût de Franck Ballanger, journaliste, supporter de l’OM et compagnon de… Roxana Maracineanu.

Ce mardi, le Sénat a décidé de rejeter un amendement que des sénateurs, essentiellement originaires du Rhône, avaient soumis. Celui-ci avait évidemment pour but de permettre une reprise des championnats professionnels, malgré la décision prise par le Président de la République et le Premier ministre. 

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

« Plus de 60 sénateurs (72, en fait) avaient signé cet amendement, s’est agacé Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter, avant de passer aux menaces. Le côté anticonstitutionnel de cette loi qui vient corriger a posteriori une erreur manifeste sera dénoncé. » On l’aura compris, le président de l’Olympique Lyonnais est prêt à tout pour que le championnat se termine. Quitte, visiblement, à remettre en cause une décision démocratique. 

Le compagnon de Maracineanu veut « claquer » Aulas !

Cette insistance contestataire a d’ailleurs eu le don d’agacer Franck Ballanger. « J’adorerai mettre une petit claque à Aulas et à sa mauvaise foi », a soufflé le journaliste de France Inter et compagnon de Roxana Maracineanu. JMA ne s’en est pas laissé compter et a répondu à celui qui se prétend ouvertement supporter de l’OM (sur sa bio Twitter). « Je me demande ce que j’ai pu faire pour recevoir autant de mépris et d’agressivité j’espère qu’on pourra discuter positivement pour essayer de vous comprendre ? Ce n’est tout de même pas une opposition triviale OM contre OL ? », s’est interrogé JMA. Le débat semble en effet s’être déplacé sur un terrain glissant.