OM – ASSE : ça sent le sapin pour les 20 000 supporters au Vélodrome
par Alexandre Corboz

OM – ASSE : ça sent le sapin pour les 20 000 supporters au Vélodrome

D'après L'Equipe, il y a peu de chances que la Préfecture des Bouches-du-Rhône accorde une dérogation à l'OM pour la réception de l'ASSE.

L'AS Saint-Etienne et l'Olympique de Marseille comptant des cas de Covid-19 dans leurs effectifs respectifs, l'organisation de la première affiche de Ligue 1 2020-21 le 21 août prochain a déjà un peu de plomb dans l'aile. Si, pour l'heure, les clusters sont contenus dans les deux clubs et que la rencontre n'est pas encore officiellement menacée (même si à partir de trois cas, les règlements de la LFP permettront un report), il paraît de plus en plus improbable que la jauge soit réévaluée à 20 000 au Vélodrome comme le souhaiteraient les dirigeants olympiens.

Si l'OM a bien demandé une dérogation, le fait que les Bouches-du-Rhône soient passées en « zone de circulation active » du virus permet au Préfet d'organiser un renforcement drastique des mesures sanitaires. Selon "L'Equipe", le pessimisme règne désormais logiquement à la Commanderie quant à la présence d'un large public au Vélodrome vendredi prochain.

Notons que l'OM n'est pas le seul à avoir demandé une dérogation en août. Bordeaux l'a fait pour la réception du FC Nantes au Matmut-Atlantique (10 000), Montpellier pour le match de Lyon (8 000) et Saint-Etienne a réclamé de pouvoir accueillir Lorient le 30 août devant 19 000 fans.