OM – Mercato : Eyraud avait trouvé un plan B de Rongier chez son pire ennemi !

Les dirigeants de l’OM ont réussi à finaliser le transfert de Valentin Rongier en provenance du FC Nantes. Les dirigeants du club phocéen ont dû prendre sur eux.

Le feuilleton Valentin Rongier a touché à sa fin. Mardi soir, tard, le FC Nantes et l’OM se sont en effet accordés sur le transfert du milieu de terrain de 24 ans. Waldemar Kita, si décrié par les supporters des Canaris depuis son arrivée, est sorti grandi de cette transaction pour avoir fait respecter ses conditions.

Tout n’a pas été facile, au point que l’OM a même songé un temps à recruter un plan B à Rongier. Lundi soir, L’Équipe affirme dans son édition du jour que l’état-major de l’OM a joint Julien Fournier. Le directeur général de l’OGC Nice n’a guère d’estime pour Jacques-Henri Eyraud, mais il a pris sur lui pour écouter la requête : l’OM formulait un intérêt pour Adrien Tameze, qui pèse sa dizaine de millions d’euros.

Voilà le fameux plan B marseillais, même si les puristes auront noté qu’il n’a pas vraiment le même profil que Rongier. « Après avoir eu l’autorisation de Nice, l’OM n’ira pas jusqu’à discuter avec le joueur et se remettra à fond sur le capitaine nantais », conclut le quotidien sportif.

Bastien Aubert