Nice a encore été renversant sur la fin
Nice a encore été renversant sur la finCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OM, Monaco, Rennes, Nice, Strasbourg, RC Lens : le carnet de notes de la course à l'Europe !

Dans une ultime soirée de Ligue 1 pleine de rebondissements, on a vu émerger les ultimes qualifiés pour l'Europe. Déjà assuré d'en être, l'OM et Monaco ont été rejoint par Rennes et Nice au terme d'une soirée dantesque qu'il convient d'analyser...

Zapping But! Football Club Top 10 : les footballeurs les plus suivis sur les réseaux sociaux

L'OM y a cru jusqu'au bout !

Dans un Vélodrome en fusion, le Marseille de Sampaoli a été à la hauteur de l'évènement en étrillant le RC Strasbourg (4-0), porté par un Gerson des grands soirs. Dépendant du résultat de Monaco à Lens, les Olympiens ont eu le mérite de tenter de retourner leur goal-average. Alors qu'il leur manquait un but, le Lensois Ganago leur a donné la juste récompense à la 95e minute.

Note : 19/20 pour le panache !

Monaco est tombé de haut

S'il a d'abord été mené par un Lens éphémère européen, Monaco a tout donné pour égaliser par Benoît Badiashile et pour prendre l'avantage par Wissam Ben Yedder. Malheureusement, sur la fin les hommes de Philippe Clément ont trop reculé et compté sur leur gardien Alexander Nübel. L'égalisation de la 95e minute leur fait très mal et les sanctionnent malgré un très bon match.

Note : 15/20, un beau 3e !

Rennes n'a pas vaincu la malédiction mais n'a aucun regret

Face à sa bête noire lilloise qui a joué le jeu même si elle n'avait plus rien à gagner, Rennes n'est pas parvenu à mettre fin à sa folle série noire (+ de 40 matchs en déplacement dans le Nord sans gagner) mais forcé de reconnaître au Rouge et Noir une force de caractère pour d'abord égaliser par Benjamin Bourigeaud après la bourde d'Alfred Gomis et conserver in-extrémis la 4e place sur un but de Serhou Guirassy. Sans regret quand on regarde devant car l'OM et Monaco avaient gagné...

Note : 14/20 pour le courage

Nice, merci Delort !

Inconstant et dominé par une équipe de Reims qui a joué crânement son jeu et marqué deux jolis buts par Ekitike et Doumbia, le Gym est revenu de l'enfer pour arracher une 5e place et un strapontin européen qui semblait encore inespéré à 20 minutes de la fin. Auteur d'un triplé en moins de dix minutes, Andy Delort est, avec Kylian Mbappé, l'homme de la soirée. Du grain à moudre pour Christophe Galtier qui réclame à Ineos davantage de joueurs d'expérience.

Note : 13/20, dis moi oui, Andy !

Strasbourg, hors sujet

Si le RCSA avait son destin en main pour accrocher l'Europe, les Alsaciens ont été baladé par l'OM et ont concédé une défaite logique au Vélodrome vu l'écart entre les deux équipes. Strasbourg ne méritait pas mieux.

Note : 5/20, pour l'essence et le déplacement

RC Lens, Sang et Or jusqu'au bout

Lens n'a peut-être été en situation de se qualifier pour l'Europe que pendant quelques instants mais il faut souligner une nouvelle fois le sérieux et l'engagement des hommes de Franck Haise qui ont bataillé jusqu'à la fin et privé Monaco d'un accessit direct en Ligue des Champions. Ce club est fou, ce club est débridé, ce club est un amour la Ligue 1 !

Note : 15/20 pour l'état d'esprit

Le bilan de la course à l'Europe !

Dans une ultime soirée de Ligue 1 pleine de rebondissements, on a vu émerger les ultimes qualifiés pour l'Europe. Déjà assuré d'en être, l'OM et Monaco ont été rejoint par Rennes et Nice au terme d'une soirée dantesque qu'il convient d'analyser...

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.