Jorge Sampaoli (OM)
Jorge Sampaoli (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SIFFLET COUPÉ

OM - OL : les Marseillais enragent contre l’arbitrage, la réponse d’Aulas n’a pas traîné !

Lourdement battus dimanche par un OL très réaliste en clôture de la 35e journée de Ligue 1 (0-3), l’OM n’a pas apprécié certaines décisions arbitrales. Jean-Michel Aulas sait déjà comment les calmer.

Zapping But! Football Club OL, OM, LOSC - INFO BUT! : Satriano (Stade Brestois) affole la Ligue 1 !

L’OL s’est bien relancé à la course à la coupe d’Europe en s’imposant hier sans coup férir à Marseille en clôture de la 35e journée de L1 (3-0). Une défaite qui passe mal du côté de l’OM, où certaines décisions arbitrales défavorables ne sont toujours pas comprises.

« Déception, c'est vraiment le mot. Sincèrement, ces décisions m'attristent, cette situation est très douloureuse à supporter pour nous mais on ne pourra pas changer ça, a résumé Jorge Sampaoli en conférence de presse. Maintenant, cap sur jeudi, avec un match très important, on va continuer d'aller de l'avant. « Beaucoup de décisions défavorables contre nous ce soir, a tweeté Jacques Cardoze tard hier. Et jamais de consultation de la VAR : Penalty non sifflé ? Hors jeu ? Faute sur Paul Lopez ? Ces traitements inégaux d’un match à l’autre ne peuvent que nourrir la frustration et l’incompréhension. »

Longoria et Aulas d’accord

Interrogé sur l'arbitrage au micro de Prime Video, Pablo Longoria s’est prononcé en faveur de la sonorisation des arbitres en Ligue 1. « Parce que ça donne plus de clarté, a expliqué le président de l’OM. Aujourd'hui je ne connais pas la règle de la main dans la surface. Quelqu'un doit l'expliquer. »

Le son de cloche était similaire chez Jean-Michel Aulas, pour qui la sonorisation est la prochaine étape dans la progression de l'arbitrage : « C'est indispensable [...] Il faut aussi que la VAR intervienne beaucoup plus vite. Il y a une évolution. Et il faut que, sur le plan psychologique, les arbitres s'inspirent de ce qui se fait ailleurs c'est à dire qu'il y ait plus de relations avec les joueurs et dirigeants de manière positive. En particulier, la gestuelle sur le terrain doit être revue. »

Pour résumer

Lourdement battus dimanche par un OL très réaliste en clôture de la 35e journée de Ligue 1 (0-3), l’OM n’a pas apprécié certaines décisions arbitrales. Jean-Michel Aulas sait déjà comment les calmer dans un avenir proche.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.