Pablo Longoria
Pablo LongoriaCredit Photo - Icon Sport
par Benjamin Danet
OPINION

OM, OL, LOSC, PSG, FC Nantes - L'oeil de Denis Balbir : « Le mercato de deux clubs m'inquiète, Paris peut dormir tranquille »

Comme chaque semaine, le lundi soir à compter de 18 heures, Denis Balbir, notre consultant, livre son analyse sur l'actualité du football français et européen. Place, cette fois, à une première tendance du mercato estival avec les clubs du haut de tableau (PSG, OL, OM, SRFC, FC Nantes).

Zapping But! Football Club Instant Mercato : Lukaku proposé au PSG, Moses Simon dans les petits papiers de l'OM

"Il est une évidence que ce début de mercato ne change en rien la donne au sujet de la Ligue 1. A savoir qu'il y a, pour le moment, des clubs suiveurs qui tentent des bons coups et que l'on retrouvera en haut de tableau en fin de saison bien entendu, et le PSG, toujours dans un autre monde, qui garde des kilomètres d'avance.

A ce sujet, on se rend bien compte, déjà, que Paris est en train d'essayer de modifier son image. La kyrielle de vedettes, les noms, les individualités, on tente de balayer tout ça et de la jouer en mode collectif avec une vraie équipe et des valeurs adaptées. La venue de Galtier va dans ce sens. Reste à savoir si cela suffira en Ligue des Champions car pour la Ligue 1, il y a trop d'écart. Je pense, au fond, qu'une seule équipe arrivera à un peu rivaliser, c'est l'AS Monaco. Qui s'appuie déjà sur du très bon et qui fera encore venir des éléments de valeur avant la fin du mercato. Toujours dans les bons points à distribuer, je cite le FC Nantes qui, enfin, fait preuve de stabilité et prend son temps pour aller chercher du lourd. Surtout, on a la sensation que les problèmes extra-sportifs et que tout ce qui se trame autour des Kita est en passe de s'éteindre. Le LOSC est également dans le coup avec de bonnes idées et de bons coups déjà réalisés, mais je ne les vois pas capables d'aller se mêler à la lutte pour la Ligue des Champions. 

 "Il est aussi assez clair que Pablo Longoria, qui a réalisé des prouesses il y a un an lors du mercato, ne peut répéter de tels exploits chaque été"

Il est, enfin, deux clubs qui me préoccupent sur ce début de mercato estival. L'OM, tout d'abord. Le choix d'Igor Tudor, désolé, mais ça reste curieux pour moi. On ne peut pas dire que ce monsieur a cartonné dans sa carrière et je reste sceptique. N'oublions surtout pas pourquoi Jorge Sampaoli a claqué la porte il y a quelques jours : la peur d'être ridicule en Ligue des Champions. Et que se passe-t-il depuis ? Rien.

L'OM n'est pas armé en conséquence et cela se ressentira très, très vite dans les prochaines semaines. Il est aussi assez clair que Pablo Longoria, qui a réalisé des prouesses il y a un an lors du mercato, ne peut répéter de tels exploits chaque été. Il est attendu, peut-être trop, et doit faire face aux exigences salariales du propriétaire. C'est très compliqué, je le sais, mais en attendant, les supporters de l'OM doivent se passer de rêver. Les noms ronflants, c'est à oublier.

Je reste également dubitatif sur ce que fait l'OL. Attention, Lacazette, Tolisso, c'est très bien. Mais je suis convaincu que le traumatisme de la saison passée est encore dans toutes les têtes, que des joueurs, notamment au milieu de terrain, vont bientôt partir, et qu'il manque d'équilibre au sein de cet effectif. Ne pas jouer d'Europe la saison prochaine est à double tranchant. Physiquement, ça peut être profitable, mais l'ADN de Lyon, c'est l'Europe et je suis convaincu que ce sera un gros manque pour de nombreux joueurs.

Pour résumer

Comme chaque semaine, le lundi soir à compter de 18 heures, Denis Balbir, notre consultant, livre son analyse sur l'actualité du football français et européen. Place, cette fois, à une première tendance du mercato estival avec les clubs du haut de tableau (PSG, OL, OM, SRFC, FC Nantes).

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.