Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OM – PSG (0-0) : Messi, Neymar, la VAR, l'ambiance... Ce qu'on retiendra du 101e Clasico

L'OM et le PSG se sont quittés sur un score nul et vierge (0-0) ce dimanche soir au Vélodrome. L'analyse du match.

Zapping But! Football Club Olympique de Marseille : La question de la semaine

Paris a cadré, pas Marseille

Dans le jeu, ce n'était pas un mauvais 0-0 comme on en voit parfois. Simplement entre un Paris qui a eu des situations et a buté à plusieurs reprises sur un Pau Lopez inspiré et un Marseillais qui n'a quasiment cadré aucune de ses tentatives sur le but de Keylor Navas, on a assisté à un gros déchet dans le dernier geste. Offensivement, Lionel Messi a apporté quelques éclairs, Kylian Mbappé et Neymar ont été plus discrets – pour ne pas dire fantômatique concernant le Brésilien - quant à Angel Di Maria, il a été sacrifié à l'heure de jeu après l'exclusion. En face, Arkadiusz Milik n'avait pas réglé la mire. Pas plus que Konrad de la Fuente, Valentin Rongier ou Cengiz Ünder. Dimitri Payet n'a de son côté jamais inquiété le gardien parisien.

Observés, l'arbitrage et la VAR ont tenu bon

Si l'arbitrage de Benoît Bastien a été sujet à crispation et que la VAR était attendu, les décisions prises dans ce Clasico étaient toutes les bonnes... Même si elles en ont frustré certains. Les deux buts annulés par la VAR (le csc de Luan Peres et le but de Milik) étaient tous deux hors-jeux... Et le carton rouge d'Achraf Hakimi pour anéantir une occasion nette de but méritait aussi la sanction suprême concernant le règlement.

Des débordements qui pourraient coûter cher à l'OM

Si la folie (et la passion!) des marseillais n'est plus à démontrer et encore moins lors d'un Clasico face au PSG, il se pourrait quand même que les interruptions de match pour jets de projectiles (deux fois sur des corners parisiens) et l'intrusion sur le terrain (pour interrompre une action de Lionel Messi) coûte à l'OM un peu d'argent en Commission de discipline. Reste à savoir si la LFP aura le courage de retirer le point avec sursis qui est l'épée de Damoclès qui pèse sur la tête des Olympiens.

Les Tops et les Flops du Clasico

Ils ont été au top :
- Pau Lopez
- William Saliba
- Duje Caleta-Car
- Pol Lirola
- L'arbitrage

Ils n'ont pas été au niveau de l'affiche :
- Neymar
- Achraf Hakimi
- Nuno Mendes
- Dimitri Payet
- Les quelques imbéciles des tribunes qui ont parasité le match