OM, PSG : Eyraud et Al-Khelaïfi envoyés au front pour sauver la L1

true

Un bureau de la Ligue s’est réuni en urgence pour décider d’une stratégie après la décision de Canal+ de ne pas payer l’échéance du 5 avril aux clubs de L1. 

Les clubs de Ligue 1 croulent sous les mauvaises nouvelles. Alors que la disette sportive pourrait mettre en péril certains d’entre eux et que le mercato pourrait ne pas pouvoir leur remettre l tête à l’endroit, Canal+ a décidé de ne pas payer l’échéance du 5 avril qui s’élève tout de même à quelques 110 millions d’euros !

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Face à cette situation difficilement soutenable, L’Équipe fait savoir dans son édition du jour qu’un bureau de la Ligue s’est réuni en urgence mercredi matin pour décider d’une stratégie commune. Au cours de cette réunion, il a été expliqué que Maxime Saada, le patron du groupe Canal+, s’était entretenu avec Nasser Al-Khelaïfi et souhaitait quatre interlocuteurs : le président du PSG lui-même, Jacques-Henri Eyraud (OM), Olivier Sadran (Toulouse) et Jean-Pierre Rivère (Nice).

Ces quatre-là ont été désignés à l’unanimité par le bureau de la LFP, après un vote, pour tenter de convaincre la chaîne cryptée de ne pas stopper les paiements. Seule Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, s’est abstenue. Pour l’heure, aucune date n’a été arrêtée pour un rendez-vous téléphonique entre les quatre présidents de clubs et la direction de Canal+. Les négociations devraient être mouvementées.