OM - PSG : le Clasico n’est pas menacé, Pierre Ménès en sueur
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
HEURTS

OM - PSG : le Clasico n’est pas menacé, Pierre Ménès en sueur

Si Pierre Ménès optait pour un report du Clasico entre l’OM et le PSG suite aux heurts à Marseille ce samedi, la rencontre ne serait pas menacée dimanche.

Samedi, la LFP a pris la décision de reporter le match OM-Rennes pour que les esprits se calment. Quid du Classique, dimanche, à 21 heures ? Selon L’Équipe, la préfète de police des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, a annoncé un dispositif policier exceptionnel pour un match à huis clos, dont on ne connaît pas encore le diffuseur télé. 

Au sein du club phocéen, comme à la LFP, on n’a pas d’inquiétude sur la tenue du match. À ce stade, les dirigeants de ces instances pensent que le paroxysme a été atteint samedi et que les supporters vont renoncer à une action violente.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Pierre Ménès a déjà appelé au report

Ce retour à la normale est aussi la tendance parmi les groupes de supporters, qui contestent toujours la politique de la direction. La plupart des 18 gardés à vue ont commencé à sortir hier, en début de journée. Pierre Ménès, lui, militait pour un report pur et dur du match. « La prochaine rencontre au Vélodrome, c’est dimanche prochain face au PSG. Soyons clairs : dans ces conditions, il est impensable que les Parisiens se déplacent à Marseille. Si on se retrouve avec des milliers de mecs dehors pour les attendre, cela va forcément dégénérer. Ce n’est pas un contexte pour jouer au foot et je doute que tout rentre dans l’ordre », a-t-il martelé samedi sur Canal+. Il ne devrait pas être entendu.