OM, PSG, OL – Fair-play financier : l’UEFA ne lâche pas complètement la bride !

true

Aleksandr Ceferin l’a fait savoir : l’UEFA se montrera plus souple dans l’application du fair-play financier. Mais pas question de tout valider non plus.

Si la crise sanitaire du coronavirus place certains clubs dans une situation économique très délicate et que la situation financière des clubs s’en trouvera chambouler, l’UEFA ne souhaite pour autant pas mettre en pause son fair-play financier. C’est en substance l’annonce du président de l’instance européenne Aleksandr Ceferin au « Corriere della Sera ».

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Si le Slovène est prêt à se montrer compréhensif face à une situation exceptionnelle et ses conséquences directes, il ne veut pas que la crise serve totalement les intérêts des mauvais gestionnaires : « Nous avons déjà suspendu quelques conditions du fair-play financier, mais nous ne le suspendrons pas. Il a apporté beaucoup d’avantages. Le fair-play financier doit être une aide, pas un obstacle. Nous serons plus flexibles ».

Bons gestionnaires avant la crise du Covid-19, le PSG et l’OL pourraient bénéficier – en cas de qualification européenne – de l’assouplissement du règlement. Concernant l’OM, convoqué devant la chambre de jugement de l’UEFA avant la pause des compétitions, il pourrait en revanche y avoir d’autres répercussions…