OM – Stade Rennais (2-0) : Sampaoli a mis sa patte, Genesio prend ses responsabilités
Jorge Sampaoli a battu à plates coutures "Pep" GenesioCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTIONS A CHAUD

OM – Stade Rennais (2-0) : Sampaoli a mis sa patte, Genesio prend ses responsabilités

Jorge Sampaoli et Bruno Genesio se sont exprimés à l'issue d'OM - Stade Rennais (2-0). Ce qu'il faut retenir.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Ce samedi, l'OM a fait une démonstration de force en prenant la deuxième place de Ligue 1 (13 pts en 5 matches) après avoir facilement dominé le Stade Rennais (2-0). Pour Jorge Sampaoli, il y avait forcément beaucoup de joie mais aussi du contrôle face aux micros. Néanmoins, l'Argentin a concédé avoir aimé ce qu'il avait vu : « Ce qui me plaît le plus est que cette jeune équipe assimile le fait que ce jeu est encore plus beau quand on attaque que quand on défend, et on joue ainsi peu importe l'endroit où on évolue. On l'a fait à Monaco, ici, et en Russie, où on a dominé mais pas gagné ».

Sampaoli valide son turn-over

Par ailleurs, Jorge Sampaoli s'est félicité que son turn-over a fonctionné et il va continuer sur les prochains matchs : « Dimitri a joué parce qu'il avait récupéré et qu'il est fondamental pour nous (…) La rotation est nécessaire et le niveau de concurrence est élevé. L'équipe n'en pâtit pas. Le retour de Milik sera bienvenu car il augmentera nos possibilités de but ».

Genesio réaliste sur la supériorité de l'OM

De son côté, Bruno Genesio était déçu du match de ses Rennais, 16e de Ligue 1, mais a surtout fait part de son impuissance face à un adversaire simplement au dessus : « Quand on encaisse un but, ça veut dire qu'il y a des fautes. Sur les deux buts, ce sont des fautes grossières et un manque d'agressivité. A partir de là, on ne peut pas espérer grand chose. Sur le plan offensif, on ne s'est pas suffisamment créé d'occasions. Ils ont été efficaces. C'est difficile de résister quand les vagues reviennent tout le temps. J'aurais aimé qu'on soit plus justes dans nos ressortis, à la récupération du ballon... », assène-t-il, assurant également sur Prime Vidéo avoir fait face à un adversaire « supérieur » : « Sur l'ensemble du match, il n'y a pas grand chose à dire sur la victoire marseillaise ».

Et l'ancien coach de Lyon s'estime le premier responsable de cette nouvelle défaite des Bretons : « Ma part de responsabilité est essentielle. Je suis le coach, c'est moi qui fais les choix de l'équipe et du plan de jeu. J'assume, et une fois qu'on a dit ça, il faut être capable de réagir et de relever la tête ».

Sampaoli heureux, Genesio déçu

A l'issue d'OM - Stade Rennais (2-0), Jorge Sampaoli a vanté l'état d'esprit de son équipe qui a compris ses principes et accepte son turn-over. Du côté de Bruno Genesio, on est plutôt déçu mais on assume ses responsabilités...