PSG, FC Nantes, ASSE : le bon, la brute et le truand de la 25e journée de L1

true

Au lendemain de chaque journée de championnat, But ! Football Club mettra en avant trois acteurs de Ligue 1 sur l’air du célèbre western signé Sergio Leone.

Le bon : Tanguy Kouassi (PSG)

Au stade de la Licorne, le gamin de 17 ans a gagné un surnom : « Air Kouassi ». Si, défensivement, le PSG a quand même pris 4 buts (4-4) et que forcément sa responsabilité est engagée, le « Titi » s’est offert un improbable doublé de la tête sur corner. Un match qui ne résume pas seulement à ces deux instants de gloire puisqu’on l’a vu toucher 126 ballons et remporter six duels aériens face à ses adversaires (record du match). Il serait urgent de vite finaliser la signature de son contrat professionnel. N’est-ce pas, Léo ?

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

La brute : les bouchers du samedi soir

Cette semaine, on ne va pas mettre à l’honneur une seule brute mais trois. Parce que, si l’on excepte l’exclusion de Ruben Gabrielsen (Toulouse FC) pour avoir ceinturé Kasper Dolberg (Nice), tous les autres cartons rouges distribués samedi l’ont été sur des actes violents. On commence à Nîmes où Casimir Ninga (SCO Angers) a savaté et mis K.O Zinedine Ferhat. On retourne à Toulouse pour un coup de pied dans le bas ventre, digne d’un vilain coup de MMA, de Steven Moreira à Adam Ounas. Enfin, on termine à la Beaujoire où l’intervention de Farid Boulaya aurait pu briser le cheville d’Abdoulaye Touré (FC Nantes). C’était pas la Ligue 1 des talents mais celle des barbares…

Le truand : Stéphane Ruffier (ASSE)

En ce moment, l’intouchable Bayonnais renvoie une mauvaise impression chez les Verts : celle d’un joueur, mécontent de son entraîneur (Claude Puel) et qui se laisse couler. Dimanche à Brest (défaite 3-2), Stéphane Ruffier n’a pas du tout été décisif. Pire : il n’a même jamais cherché à plonger pour arrêter les buts de Paul Lasne, Gaëtan Charbonnier et Irvin Cardona. A l’ASSE, les « non-dits » autour de lui et de son présumé mal-être lié à la mise en retrait de Fabrice Grange commencent à être un problème…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008