PSG, LOSC, OL : des Dogues en échec, Paris en démonstration, un Lyon offensif... Le point sur la course au podium
Galtier et le LOSC ont manqué une belle occasion ce dimanche soir.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TOP 4

PSG, LOSC, OL : des Dogues en échec, Paris en démonstration, un Lyon offensif... Le point sur la course au podium

Le PSG qui déroule, Lille qui coince, l'OL qui enterre Nîmes et Monaco en mode ultra-réaliste, le feuilleton de la course au titre et au podium a été haletant ce dimanche soir lors de la 37e journée.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

Lille sans génie mais toujours leader... Et assuré de disputer la Ligue des Champions

Lille sans génie mais toujours leader... Et assuré de disputer la Ligue des Champions
Yazici a touché du bois.Credit Photo - Icon Sport

Christophe Galtier l'avait dit avant le match, le plus difficile pour le LOSC allait être de gérer la crispation de cette course au titre. Jusqu'à présent, les Dogues le faisaient très bien mais face à une équipe de Saint-Etienne sans complexe, Lille a laissé des plumes au stade Pierre-Mauroy (0-0).

Yazici a manqué d'un rien le hold-up

Pour une fois, l'attaque nordiste n'a pas été en réussite à l'image d'un Burak Yilmaz qui a tout raté ou presque face au but de l'impeccable Etienne Green. Sur la fin, Lille est passé proche de la victoire mais le coup-franc de Yazici a fini sur le poteau (89e). Heureusement pour les Dogues, les Verts n'ont pas été plus adroits dans le dernier geste.

Sur ce match, les deux meilleurs Lillois étaient clairement Sven Botman (auteur de plusieurs interventions décisives) et Mike Maignan (toujours aussi impeccable). Cela situe la prestation compliquée des leaders de Ligue 1. S'il n'est pas champion ce soir, Lille assure l'essentiel : premièrement il reste en tête de Ligue 1, deuxièmement il s'assure sa place sur le podium.

En supériorité numérique pendant 80 min, Paris n'a pas eu à se forcer contre Reims (4-0)

En supériorité numérique pendant 80 min, Paris n'a pas eu à se forcer contre Reims (4-0)
Marquinhos et Neymar peuvent avoir le sourire.Credit Photo - Icon Sport

Dans un match qu'il s'est rendu facile après un penalty et une exclusion rémoise à la 11e minute (main de Yunis Abdelhamid), le PSG n'a pas flanché au Parc des Princes. Un match assez tranquille pour les Champions de France en titre qui ont continué de soigner leur goal-average (3-0).

Neymar, Marquinhos et Mbappé portent le PSG

Grand bonhomme de ce match, Neymar Jr a transformé un penalty, délivré le corner du 3-0 pour Marquinhos et régalé par sa touche technique. Le défenseur et capitaine du PSG a aussi irradié le match de son talent. Enfin, s'il n'a pas tout réussi face à Perdrag Rajkovic, Kylian Mbappé a profité d'un cadeau de Foket pour inscrire son 26e but de la saison en Ligue 1. Son 40e TTC (sa saison record). Rentré en jeu, Moise Kean a encore corsé la note.

Paris revient à un point et s'assure, vu sa différence de buts, de disputer au moins le tour préliminaire de la Ligue des Champions. L'OL ne peut plus revenir dans les deux premières places (3 points d'écart mais une différence de +56 contre +39).

Lyon en démonstration offensive (5-2 à Nîmes), Monaco au réalisme (2-1 contre Rennes)

Lyon en démonstration offensive (5-2 à Nîmes), Monaco au réalisme (2-1 contre Rennes)
Memphis et l'OL envoie Nîmes en L2Credit Photo - Icon Sport

L'OL a prononcé la relégation du Nîmes Olympique, 19e et assuré d'évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Si Marcelo a commis une erreur grossière qui aurait pu coûter cher à la 5e minute (ouverture du score de Moussa Koné), l'attaque rhodanienne a vite remis les pendules à l'heure d'un match finalemnt à sens unique où Baptiste Reynet s'est beaucoup employé pour éviter une plus grosse correction.

Festival offensif et manque de rigueur défensive

Porté par un excellent Lucas Paqueta (2 buts, 1 passe décisive) et malgré un Karl Toko-Ekambi maladroit, Lyon a plié le match en moins d'une demi-heure. Memphis Depay a inscrit son 20e but de la saison et Houssem Aouar a validé son bon match avec un but. Les entrants ont aussi marqué des points à l'image de Rayan Cherki, passeur décisif pour Islam Slimani. Attention quand même à être plus rigoureux en défense face à Nice car les deux buts nîmois sont deux cadeaux de Marcelo et de Maxence Caqueret.

Malheureusement pour Lyon, son rival pour le podium n'a pas flanché puisque Monaco s'est imposé aux forceps à Louis II face au Rennes de Bruno Genesio (2-1). Clinique au niveau du réalisme à l'image de Wissam Ben Yedder mais aussi très chanceux (frappe détournée de Golovine), l'ASM a dominé des Bretons volontaires en deuxième période mais trop imprécis dans le dernier geste (le but rennais a été inscrit par Disasi en csc...). C'est le statu-quo dans la course au podium, Monaco garde un infime espoir de titre.

Le calendrier de la dernière journée :

Le LOSC (1er, 80 pts) ira à Angers (12e, 44 pts), qui n'a plus rien à jouer.

Le PSG (2e, 79 pts) se déplace à Brest (16e, 41 pts), pas encore assuré d'éviter les barrages.

L'AS Monaco (3e, 77 pts) se rend à Lens (6e, 56 pts), qui jouera pour sa qualification européenne.

L'OL (4e, 76 pts) reçoit Nice (9e, 49 pts), qui n'a plus rien à jouer.

Pour résumer

Voici le déroulé de la soirée dans la course au titre et au podium en Ligue 1 (37e journée).