PSG, OL : Mbappé et Aulas fendent l’armure pour Pape Diouf

true

L’annonce de la disparition de l’ancien président de l’OM Pape Diouf est vécu comme un véritable séisme dans le monde du football. Jean-Michel Aulas est très affecté à l’OL.

On ne reverra plus Pape Diouf. Le son unique de la voix de l’ancien président de l’OM, sa manière bien à lui de trouver les mots qui font mouche vont manquer à ceux qui aiment le football et tous les autres. L’ancien agent et journaliste s’en est en effet allé mardi des suites du coronavirus, qui l’a emporté entre le Sénégal et la France à l’âge de 68 ans. Les hommages se succèdent depuis pour mettre à l’honneur un homme qui faisait l’unanimité dans un milieu pourtant peu enclin à ce genre de considération.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Jean-Michel Aulas a été l’un des premiers à rendre hommage à Diouf mardi soir. Le président de l’OL fendu encore plus l’armure ce mercredi. « On avait une relation qui allait au-delà même de l’estime et du respect. Puis, cela s’est transformé en reconnaissance, voire en amitié quand il a quitté son poste. On parle d’un homme bien, qui avait l’élégance du verbe et la stature des gens que je respecte », glisse avec émotion JMA dans L’Équipe.

Kylian Mbappé a également abaissé les frontières pour montrer son profond respect à la famille Diouf. « Plus aucune place pour la rivalité ce soir. Très triste d’apprendre le décès d’un monument de notre football, mes condoléances à la famille Diouf », a glissé hier soir l’attaquant du PSG.