PSG, OL, OM, ASSE, FC Nantes : l'union sacrée derrière Vincent Labrune vole en éclats !
Vincent Labrune (LFP)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DROITS TV

PSG, OL, OM, ASSE, FC Nantes : l'union sacrée derrière Vincent Labrune vole en éclats !

Critiqué pour son attitude face à la crise des droits TV, Vincent Labrune préside un nouveau Conseil d'administration de la LFP actuellement... Et il s'annonce bouillant.

Nommé président de la Ligue en septembre, Vincent Labrune enchaîne les crises depuis sa prise de fonction. Obligé de composer avec le fiasco Mediapro et de chercher la moins mauvaise solution pour sauver le foot français de la faillite, l'ancien président de l'OM enchaîne les désillusions. Alors que le début de son mandat devait être marquée d'une nouvelle union sacrée des présidents, ce serait loin d'être le cas. Surtout depuis l'appel d'offres raté de lundi dernier.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Labrune lâché par certains de ses alliés

D'après RMC Sport, Vincent Labrune serait même contesté par certains de ses (anciens) alliés au Conseil d'administration de la LFP. L'homme de médias se serait vu reprocher sa présence médiatique et son manque de communication envers les clubs qu'il est censé représenter. Lundi, certains comme Jean-Pierre Rivère (OGC Nice) ont demandé des explications à Labrune sur l'appel d'offres infructueux des droits TV et se sont vexés de n'avoir eu d'explications. Encore plus d'avoir appris par les médias la vente du Clasico OM – PSG à Canal+ pour un peu moins de 3 M€.

Victime d'une fronde d'une partie de son CA, Vincent Labrune a organisé une réunion ce jeudi soir à 17 heures pour décider de l'avenir des droits TV à compter de la 25e journée. Les dirigeants du football français vont devoir tomber d'accord sur la posture à adopter pour la suite de la saison : arrondir les angles avec Canal+ et beIN Sports pour trouver un accord ou s'entendre avec les diffuseurs ayant participés à l'appel d'offres de lundi (Amazon, Discovery, DAZN).