PSG - OM (0-1) : Di Maria crache sur sa sanction et a tenté le coup Messi !
Di Maria et GonzalezCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PAS CONTENT

PSG - OM (0-1) : Di Maria crache sur sa sanction et a tenté le coup Messi !

Suspendu quatre matches pour avoir craché sur Alvaro Gonzalez lors de PSG - OM (0-1), Angel Di Maria trouve sa sanction disproportionné.

Les joueurs de football sont-ils à ce point déconnectés de la réalité ? Alors que le barème des sanctions pour un crachat se chiffre généralement en plusieurs mois, Angel Di Maria n’a écopé que de quatre petits matches de suspension pour avoir craché sur Alvaro Gonzalez lors du PSG - OM du 13 septembre (0-1). Si on se doute que les mots échangés avec le défenseur de l’OM n’étaient pas des amabilités, Di Maria peste aujourd’hui contre une sanction qu’il trouve déplacée eu égard aux provocations de Gonzalez !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PSG

« Je l’ai fait parce qu’il y a eu des mots qui ne m’ont pas plu »

« La sanction est dure et difficile. Ce que j’ai fait, je l’ai fait parce qu’il y a eu de l’autre côté des mots qui ne m’ont pas plu, a-t-il pesté sur Continental 590. Il faut assumer. J’ai commis une erreur. La sanction est méritée. Avec tout ce qu’il se passe avec le Covid je comprends. Il faut accepter. Ils m’ont dit qu’ils avaient écouté mes arguments. Normalement ça aurait dû être entre 7 et 10 matches. Les images montrent que je ne l’ai pas touché quand j’ai craché. On voit bien que je ne fais pas attention à lui et que je réagis parce qu’il me dit quelque chose. Il m’a insulté. Avec la nervosité, j’ai cette réaction. Je me suis trompé. »

Di Maria a tenté le coup Messi

Dans cette même interview, Di Maria a avoué qu'il avait tenté d'attirer Lionel Messi au PSG cet été. « La première chose que j’ai envoyée à Messi lorsque j’ai découvert qu’il ne voulait pas continuer à Barcelone, c’est une capture Instagram où je lui disais comment le PSG pourrait jouer avec Messi », a-t-il ainsi révélé. Sans succès, le prodige argentin ayant fait le choix de rester au FC Barcelone.