PSG, OM, OL- Mercato : l'UEFA prépare un nouveau fair-play financier, le projet prend forme !
Alexander Ceferin, patron de l'UEFA.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
AMENDES SALEES

PSG, OM, OL- Mercato : l'UEFA prépare un nouveau fair-play financier, le projet prend forme !

Le fair-play financier étant un échec dans sa forme actuelle, l'UEFA envisage une réforme de ce dernier.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

Mis à mal par Manchester City, le fair-play financier de l'UEFA ne survivra sans doute pas à ce qui s'est passé sur le Mercato d'été 2021 avec notamment le recrutement XXL du PSG. S'il n'est pas prévu de sanctions contre un Paris qui a fait exploser sa masse salariale avec les arrivées de Lionel Messi, Sergio Ramos, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma et Achraf Hakimi, l'UEFA va quand même agir en prévision du futur.

Une amende en cas d'explosion de la masse salariale

D'après le Times, l'UEFA va revenir à la charge avec une nouvelle proposition de régulation des transferts moins contraignante que le fair-play financier. Un projet qui sera présenté à la prochaine assemblée générale et qui se rapprochera de ce qui se fait déjà dans le sport US avec l'instauration d'un salary cap ainsi qu'une taxe de luxe (luxury tax) pour les contrats dépassant ce cadre.

Restant dans l'idée adoptée par la plupart des championnats européens qu'un club ne pourra pas dépenser plus de 70% de ses revenus dans les salaires, l'UEFA envisage de sanctionner les contrevenants avec une nouvelle taxe... Sans pour autant les sanctionner sportivement d'une interdiction de Coupe d'Europe ou d'une limitation du nombre de joueurs engagés. D'après le journal anglais, cette taxe sera égale au montant dépensé pour les clubs dépassant de 0 à 20% la limite et multipliée par deux pour ceux qui dépassent de 20%. Pour les clubs états, il faudra donc payer plus.

L'UEFA prépare une révolution

Désireux de bâtir un nouveau projet de fair-play financier, l'UEFA a prévu une réforme uniquement liée à la masse salariale... Avec un système d'amende en cas de dépassement. Fini les interdictions de Coupe d'Europe pour les clubs Etats !