PSG – OM : pourquoi le Classico demeure vraiment un match à part

Dimanche soir, au Parc des Princes, la Ligue 1 va connaître l’un de ses deux Classiques. Un PSG – OM qui renvoie nécessairement aux affrontements du passé. Et aux phrases chocs qu’ont pu déclarer certains joueurs. Entre Parisiens et Marseillais, on ne s’en est jamais privé.

Le site Mensquare a eu la bonne idée de revenir sur les déclarations tapageuses des plus grands acteurs de ce duel vraiment pas comme les autres. Et si la « guerre » OM-PSG est au départ médiatique, lancée par Canal Plus, elle va ensuite devenir réelle avec des joueurs qui ne s’apprécient guère. Ainsi, personne n’a oublié les propos de Bernard Lama, un soir de défaite au Parc des Princes. « Les Marseillais sont des voyous et je suis bien placé pour le dire puisque j’en côtoie en équipe de France. C’est honteux. Ils donnent l’image de ceux qui les dirigent. Je suis heureux de ne pas être Marseillais. »

Les entraîneurs des deux camps n’étaient pas en reste. Notamment le d’habitude très calme Artur Jorge qui avait chauffé le match bien avant qu’il se déroule. « Je ne sais pas comment l’OM va jouer, mais on va leur marcher dessus. L’OM va vivre l’enfer. » Résultat, une défaite et la réponse cocasse du plus célèbre belge de Marseille, aujourd’hui parti, Raymond Goethals. « Le PSG voulait nous marcher dessus. Mais Boli, Casoni et Di Meco, on ne leur marche même pas sur les pieds. » Aujourd’hui consultant, et même très bon consultant, Eric Di Meco résume en une phrase ce qu’étaient ces duels à l’époque. « Réussir à Marseille et surtout contre Paris, c’était ce qui faisait bander Bernard Tapie. On savait que quand on découpait du Parisien, on lui faisait plaisir. »

Suite du plaisir, ou pas, dimanche soir au Parc des Princes…

Alexandre Corboz