PSG : Pierre Ménès prend le « sublime » Stade Rennais pour taper sur Paris en C1
Mbappé (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONTRASTES

PSG : Pierre Ménès prend le « sublime » Stade Rennais pour taper sur Paris en C1

Pierre Ménès n’a pas manqué de tailler les joueurs du PSG suite à leur entrée en lice décevante en Ligue des champions contre Manchester United mardi (1-2). Tout l’inverse du Stade Rennais.

Le PSG a tout fait à l’envers. Hier, les vice-champions d’Europe ont réalisé un non match contre Manchester United, qui a largement mérité sa victoire au Parc des Princes (2-1). Pierre Ménès est surpris par cette prestation indigente. 

« J’avoue ne pas avoir les mots pour qualifier la prestation du PSG, a-t-il soufflé sur son blog. C’est une défaite largement méritée face à une équipe qui lui a été infiniment supérieure. Surtout au cours d’une première période consternante de la part des Parisiens, qui manquaient de rythme, d’envie, d’engagement et de cohérence tactique. Paris s’est créé quelques occases mais on sentait une fragilité défensive dans cette équipe coupée en deux. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« Rennes a fait honneur à la Ligue des Champions »

Au niveau des individualités, Ménès n’a pas hésité à tacler Neymar, qui a fait trop de mauvais choix. « J’ai souvent coutume de dire qu’il existe un PSG avec Neymar et un PSG sans Neymar, mais hier soir malgré la présence du Brésilien, c’était aussi un PSG sans Neymar tant il s’est montré creux physiquement et s’est entêté à jouer seul et à porter le ballon, a-t-il concédé. Il y a de quoi se refaire la cerise dans ce groupe mais pour un récent finaliste de la compétition, cette défaite fait vraiment mauvais effet. »

Dans le même temps, la prestation du Stade Rennais contre Krasnodar pour ses grand débuts en C1 contraste avec celle du PSG. « Rennes a fait honneur à la Ligue des Champions en fournissant un match assez sublime face à Krasnodar, a analysé le consultant de Canal+. Ce n’était que Krasnodar, mais les Bretons se sont créé énormément d’occasions avec un très bon Terrier, un bon Camavinga et un Guirassy utile (...) Les Rennais ont un peu reculé et se sont fait rejoindre sur une superbe frappe de Ramires. C’est dommage car il y avait la place pour gagner mais les hommes de Stéphan auront au moins la satisfaction d’avoir été à la hauteur de l’événement. On est loin de pouvoir en dire autant des Parisiens. »