Linas-Montlhéry – PSG (0-6) : les seconds couteaux ont envoyé un message à Tuchel

true

Alors que les quatre stars offensives du PSG n’étaient pas présentes sur la pelouse, les remplaçants habituels ont répondu présent contre Linas-Montlhéry (6-0).

Edinson Cavani retrouve la saveur du but

Depuis quelques semaines, la situation d’Edinson Cavani est au centre des débats. L’attaquant uruguayen va-t-il finir la saison au PSG ou rejoindre l’Atlético Madrid ? Alors que Thomas Tuchel semble compter sur lui dans la rotation, le meilleur buteur de l’histoire du PSG a répondu présent ce dimanche soir. Un doublé, une passe décisive et deux buts refusés. Le Matador a profité de la modeste opposition adverse pour retrouver la confiance, brassard de capitaine au bras. De quoi le relancer pour cette deuxième partie de saison ?

Aouchiche se fait une place

Parmi les remplaçants habituels du PSG, Adil Aouchiche a eu droit à la confiance de Tuchel pour cette rencontre. Le jeune milieu offensif a répondu présent en étant le joueur le plus remuant du début de rencontre. Son but qui a débloqué le compteur à la demi-heure de jeu a démontré toutes ses qualités techniques et de buteur. Si l’épaisseur de l’effectif offensif ne lui laisse que peu de chances de s’exprimer, Aouchiche a confirmé un talent certain.

Draxler, Sarabia… Les remplaçants tapent à la porte

Derrière l’équipe-type qui se dessine pour le PSG dans cette deuxième partie de saison, Julian Draxler et Pablo Sarabia font figure de jokers qui vont s’avérer bien utiles. L’Allemand, double passeur décisif, devrait convaincre Leonardo et Tuchel que sa place est toujours au PSG en cette période de Mercato où il est sollicité, notamment par le Hertha Berlin. Pablo Sarabia, de son côté, a confirmé son statut d’alternative offensive numéro un avec un doublé. Son premier sous le maillot du PSG.

Sergio Rico n’a pas loupé l’occasion d’être déterminant

Même au poste de gardien, Thomas Tuchel avait décidé de donner du temps de jeu au remplaçant habituel puisque Sergio Rico a été aligné dans la cage parisienne. Le portier du PSG n’a pas eu énormément de travail ce dimanche soir. Mais il a réalisé la parade déterminante qui a empêché le match de basculer. Non seulement son arrêt sur penalty a empêché Kanouté d’égaliser, mais il a débouché dans la foulée sur un contre fatal et le deuxième but parisien. De quoi éteindre tout risque de doutes en une parade.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014